Ali Ouattara encourage la participation communautaire autour des cantines scolaires

Quelques heures après la rentrée scolaire 2022-2023, le Représentant Résident du Programme Alimentaire Mondial au Bénin Ali Ouattara a amorcé une série de visite dans les écoles bénéficiaires du programme des cantines scolaires pour constater le démarrage effectif des repas scolaires. Occasion pour lui de réengager les communautés sur leur rôle pour la durabilité du programme et son succès.

Le Représentant Résident du Programme Alimentaire Mondial Ali Ouattara échange avec des cuisinières à l’Epp Zazin (Bohicon). Photo : Jonas H.

Au contact de la communauté scolaire des écoles primaires et publiques de Houinlinhouin à Abomey, Zazin à Bohicon, Nonsinan à Parakou, le Représentant Résident du Pam Ali Ouattara porte aux communautés un message de félicitation pour les efforts consentis jusque-là pour la mise en œuvre du programme des cantines scolaires mais aussi un appel à engagement pour les nouveaux défis à relever pour le succès et la durabilité du programme. « Nous félicitons les membres de la communauté, les parents d’élèves pour les efforts qui sont consentis et nous leur demandons de continuer à accompagner la cantine scolaire » a dit le Représentant Résident à Abomey.

Reconnaissant envers la communauté scolaire pour leurs implications dans le fonctionnement des cantines scolaires au cours des années précédentes, Ali Ouattara les réengage davantage dans un contexte où les repas scolaires toucheront 75% des enfants au cours de cette année scolaire. Cela représente plus d’un million d’enfants à nourrir chaque jour de classe et chaque communauté bénéficiaire devrait jouer sa partition sur tout le parcours. « La cantine ne peut être durable s’il n’y a pas un accompagnement de la communauté. Il faut que la communauté se sente responsable de la cantine pour qu’elle puisse être durable » argumente le Représentant Résident du Programme alimentaire mondial.

Le Représentant Résident au cours d’une visite d’un champ scolaire de soja, une œuvre de la communauté de l’Epp Nonsinan pour soutenir la cantine scolaire. Photo: Jonas H.

A chaque étape de sa mission de lancement des cantines scolaires, le Représentant Résident Ali Ouattara n’a de cesse sensibiliser les communautés à s’approprier le programme. « Quand on parle des enfants, nous sommes tous sensibles à cela parce que ce sont nos enfants. Nous avons le devoir de mettre tout en œuvre pour pouvoir apporter la satisfaction, l’attention qu’il faut à ces enfants-là » a confié le Représentant Résident pour encourager les parents d’élèves, les acteurs impliqués dans la gestion des cantines, les élus et autres acteurs de chaque communauté bénéficiaire d’une cantine à apporter son accompagnement au nom des enfants.

Pour exemple, dans la pratique, le Programme alimentaire mondial apportera des vivres dans les écoles pour le repas des enfants. Dans la réalité, il faut de la bonne volonté pour que ces vivres soient préparés pour permettre aux enfants de manger à midi. Cela demande un apport supplémentaire de la communauté qui doit manifester sa participation avec des dons en nature (bois, tomates, piments, légumes, fruits…) où par participation forfaitaire pour supporter les dépenses liées au fonctionnement de la cantine selon l’approche décidée par le comité de gestion et la communauté.

Champ de soja mis en place par la communauté de l’Epp Nonsinan à Parakou. Le soja est une source de protéine pour les enfants. Photo: Jonas H.

Elle ne devrait pas aussi rester en marge au développement des activités de pérennisation de la cantine dans l’école (développement de jardin scolaire, champ scolaire, unité d’élevage, activités génératrices de revenus etc…) pour supporter la cantine. Pour exemple, à l’Epp Houinlinhouin à Abomey, l’école dispose déjà d’un jardin fonctionnel avec plusieurs spéculations de légumes qui entreront dans la préparation des repas pour les enfants dans les semaines à venir. A l’Epp Nonsinan à Parakou, la communauté à mis en place un champ de soja qui sera source de protéine pour les enfants.

L’ensemble des actions apportées par chaque membre d’une communauté pour soutenir une école fera le succès du programme des cantines scolaires sur le long terme. C’est pourquoi le Représentant Résident du Programme alimentaire mondial Ali Ouattara encourage « à l’accompagnement des cantines scolaires gage de l’avenir du pays parce que quand on investit dans l’enfant, on investit dans l’avenir ».

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
39 ⁄ 13 =