PMS BENIN – Cinq ans de collaboration avec les acteurs du secteur de la santé au Bénin

Née sous l’impulsion de Docteur Pierre M’pélé pour influencer les politiques en matière de santé, la Plateforme Médias et Sante (PMS-BENIN) vient de fermer ses cinq ans de vie au service du bien-être des Béninois. En cinq années d’existence, le bilan qui se dégage au regard du point fait par le bureau que dirige Juliette Assiba Mitonhoun est reluisant. Pour l’équipe dirigeante qui n’entend pas dormir sur ses lauriers, de nombreux défis déjà identifiés, seront révélés dans les prochains jours. 

Un bilan satisfaisant ! Les cinq années de la Plateforme Médias et Santé (PMS-BENIN) ont été fructueuses. Du point dressé par le bureau dirigeant, depuis le premier congrès qui a eu lieu en août 2017 à ce jour, l’association a contribué à l’éducation, la sensibilisation, la mobilisation et à l’information des populations sur divers sujets relatifs à la santé à travers la réalisation de magazines vidéo, d’émissions radiophoniques, la rédaction et la publication d’articles de presse sur des sujets. Entre autres, la prévention et la lutte contre le Coronavirus, le paludismes, les maladies tropicales négligées, les hépatites virales, les épidémies de fièvre hémorragique à virus Lassa et Ebola, l’épidémie  de choléra, les campagnes de vaccination des filles contre le cancer du col de l’utérus et des éditions de l’organisation de la campagne sur la semaine mondiale de l’allaitement maternel exclusif avec notamment l’élaboration et la diffusion de messages, d’interviews, d’articles de presse, d’émissions radiophoniques, la réalisation et la diffusion de documentaires sur les bienfaits de l’Allaitement Maternel Exclusif (AME).

La Plateforme Médias et Santé a également contribué à l’organisation d’autres campagnes telles que celles initiées par le Lions Club du Bénin sur la lutte contre la lèpre et l’ulcère de Buruli et la réalisation de documentaires vidéos, de reportages photo et la couverture médiatique des activités de remise de dons réalisées par ce club service à Pobè et à Allada à l’endroit des personnes souffrant de ces affections. Elle a apporté son appui communicationnel au Lions Club du Bénin dans la lutte contre la cataracte.

L’association qui célèbre aujourd’hui ses noces de bois a accompagné le Ministère de la santé lors de la première édition ‘’Semaine Survie de l’Enfant’’ (SSE) couplée à la Semaine mondiale de l’allaitement maternel (SMAM). Elle a accompagné l’OMS sur la documentation et la sensibilisation des élus locaux sur la fièvre hémorragique à virus Lassa dans les régions du Nord Bénin touchées par cette maladie. Le professionnalisme des membres de la Plateforme Médias et Santé a favorisé leur participation à plusieurs rencontres scientifiques nationales et internationales sur la fièvre hémorragique à virus Lassa (FHVL) à Cotonou et à Accra, sur la communication de risques à Cotonou et Abidjan. En outre, des membres de la PMS ont remporté des prix de meilleure production médiatique dans la sous-région et à l’international.

Un groupe incontournable

«Aujourd’hui, la Plateforme Medias Santé s’est imposée dans la sphère médiatique du Bénin comme étant un groupe incontournable de journalistes expérimentés et spécialistes des questions de santé. Notre creuset est reconnu par les différentes structures œuvrant dans ce domaine. Il est sollicité régulièrement pour la réalisation d’activités médias », se réjouit la présidente Juliette Mitonhoun.

A l’en croire, la PMS collabore avec l’OMS qui est son premier partenaire, le PAM, le PNUD, le Ministère de la Santé, et les ONGs internationales et locales telles que Mercy Ships, Ceradis, IECT, Grafed, ABPF, la Fondation Claudine Talon, la Société béninoise de pédiatrie, la Société béninoise de cardiologie, le Lions Club et récemment Speak-Up Africa.

Des perspectives heureuses !

« Le Bureau que je dirige depuis décembre 2021 est à l’œuvre pour que l’association ne recule pas au regard des performances enregistrées. Les activités contenues dans le Plan d’action retenu par mon bureau s’inscrit dans la continuité des actions de développement entamées par l’équipe de la première présidente, Makéba Tchibozo que je salue. Ce plan est axé sur la formation, les actions de sensibilisation et les productions de qualité pour le bien-être des Béninois. C’est pour rassurer que le meilleur reste à venir de la part de la PMS pour l’amélioration du système sanitaire », a laissé entendre la présidente Juliette Mitonhoun qui témoigne la gratitude du bureau et de toute l’association à tous les partenaires qui ont fait et continuent de faire confiance à la PMS.

Rappelons que la Plateforme Médias et Santé (PMS-BENIN) est un collectif de journalistes et de communicateurs spécialistes des questions de santé et de développement, issus de toutes les catégories de médias (presse écrite, radio, télévision, presse en ligne et autres médias sociaux). Cette organisation des professionnels des médias a pour mission de participer à l’amélioration de la santé et du bien-être de tous, par tous et pour tous à travers des productions médiatiques, de communications professionnelles de qualité.

Elle a pour objectif de contribuer à l’éducation, la sensibilisation, la mobilisation et à l’information des populations sur divers sujets relatifs à la santé à savoir : la prévention et la lutte contre les épidémies ; l’organisation des campagnes de vaccination avec à chaque fois, des réalisations de magazines vidéo, d’émissions, la rédaction et la publication d’articles de Presse, l’élaboration et la diffusion de messages, d’interviewes, d’articles, d’émissions, la réalisation et enfin la diffusion de documentaires sur les maladies, etc. 

Cellule de Communication PMS

*** Le titre est proposé par la rédaction de Mamabenin

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
34 ⁄ 17 =