GCNF 2022 | Impressions de quelques personnalités étrangères après la visite des écoles à cantine

Les participants au 23ème Forum mondial sur la nutrition de l’enfant à Cotonou ont effectué jeudi 27 octobre une visite de terrain dans les écoles à cantine scolaires afin de toucher du doigt le fonctionnement en vie réelle de la mise en œuvre du programme d’alimentation scolaire au Bénin. L’équipe conduite par le Représentant Résident du Programme alimentaire mondial (Pam) au Bénin, Ali Ouattara est allée voir l’Ecole primaire publique de Lago dans la commune de Dangbo (Ouémé). La ministre zimbabwéenne de l’éducation primaire et secondaire, la Directrice du Pam au Sénégal, le Représentant Résident du PAM au Togo et la Directrice exécutive adjointe de ‘’Global child nutrition foundation’’ (GCNF) sont entre autres personnalités dans le lot des visiteurs.

Arrivée de Ali Ouattara, Représentant Résident du PAM au Bénin et les participants du forum GCNF à l’Ecole primaire publique de Lago.

Après un bain culturel et artistique à eux offert par les écoliers et écolières et le groupement des femmes de cette école, la délégation va à la découverte des réalités du programme de cantine scolaire ici. Du magasin de stockage des vivres au réfectoire en passant par la cuisine, le jardin scolaire, le dispositif de lavage de main et le stand de vente des produits agricoles du groupement de femmes, les participants ont appréhendé tout le circuit de cantine scolaire et ses innovations dans cette école. Il s’agit d’innovations surtout en termes d’initiatives de pérennisation du programme de cantine scolaire, de partenariat puis d’organisation et d’implication communautaire autour du programme. Ces visiteurs venus de différents pays s’en sortent tous impressionnés.

Au regard de ce qu’ils y ont découvert, certains témoignent de ce qu’il s’agit d’« un cas d’école ». Ci-dessous, sont rapportées les impressions de fin de visite de quelques personnalités. 

Fatiha Terki, Directrice du PAM au Sénégal
Fatiha Terki, Directrice du PAM au Sénégal

On a aussi un programme qui est un peu similaire à celui du Bénin. Ce que je peux dire aujourd’hui, c’est que nous sommes extrêmement impressionnés par les cantines scolaires au Bénin. Je pense que ce qui est très important à noter, c’est l’engagement du Président de la République M. Talon. Il est en train de faire un service extraordinaire à la population du Bénin, son engagement pour qu’il y ait des cantines scolaires dans 100% des écoles, on parle d’à peu près de 7500 écoles. C’est un engagement sans précédant dans la région. Je crois que les présidents d’autres pays doivent apprendre, doivent s’inspirer de cette expérience en visitant cette école par exemple.

Dans cette école, il y a tout ce qu’il faut. Nous, on parle beaucoup de comment travailler avec les petits agriculteurs qui vont aider et fournir la nourriture aux enfants. Et c’est ce qui se passe aujourd’hui. On a vu un petit exemple du jardin scolaire qui produit les légumes pour les enfants. On a vu toute l’infrastructure qui est ici. Ici, il y a un réfectoire. Dans d’autres pays, les enfants mangent dans les classes. Je crois que c’est une école modèle. Il y a aussi tous les magasins d’entreposage, la cuisine et aussi le dispositif de lavage de mains. Mais ce qui impressionne, c’est l’engagement de la communauté ici. Les mamans en particulier qui travaillent aussi bien dans les cuisines qu’au niveau du jardin scolaire. C’est vraiment un exemple, un modèle dont beaucoup de pays vont s’inspirer. Moi je vais essayer de faire ça au Sénégal. On va aussi faire en sorte que le gouvernement du Sénégal vienne en visite au Bénin, pour visiter et aussi s’inspirer. Bravo à tout le monde. Je remercie le PAM aussi avec à la tête M. Ali Ouattara qui est le directeur ici. Mais surtout et surtout, c’est le gouvernement parce que sans engagement du gouvernement, on ne va nul part. »

Evelyn Ndlovu, Ministre de l’éducation primaire et secondaire au Zimbabwe
Evelyn Ndlovu, Ministre de l’éducation primaire et secondaire au Zimbabwe

Je suis très impressionné par la qualité de l’accueil que nous avons reçu de la communauté. Nous sommes également impressionnés par la préparation du repas, le jardin et les femmes qui vendent certains de leurs produits. Pour les enseignants de l’école, c’est une bonne impression pour nous en tant que Zimbabwéens parce que nous apprenons comment nous pouvons améliorer la qualité de l’alimentation dans notre propre pays. Le repas était bien, l’environnement idyllique, les enfants s’amusent, le repas comprend des légumes, aussi du poisson qui est très nutritif et très sain pour les enfants. Il y a une combinaison de légumes et d’autres minéraux dans le repas. Nous constatons que le repas est très nutritif avec toutes les vitamines dont les enfants ont besoin. En même temps, ils ont reçu des bananes qui sont cultivées dans la localité. Donc vous utilisez de la production locale pour nourrir vos enfants et c’est exactement ce qu’il faut : accroître aussi l’agriculture autour de l’école, c’est-à-dire soutenir le programme d’alimentation scolaire en dehors de l’école, des donateurs et du Programme alimentaire mondial. C’est une bonne équipe de gestion que nous avons vu aujourd’hui.

Heidi Kessler, Directrice exécutive adjointe de GCNF
Heidi Kessler, Directrice exécutive adjointe de GCNF

Nous sommes ravis d’accueillir le forum ici au Bénin en 2022. Nous avons été très impressionnés par l’investissement que le gouvernement a fait, l’annonce du Président Talon de continuer à investir dans l’alimentation scolaire et le partenariat en cours avec le Programme alimentaire mondial et le Catholic relief services. C’est très impressionnant de voir les infrastructures, de voir les latrines, de voir les dispositifs de lavage de mains, un jardin scolaire très impressionnant. Tout le monde travaille plus dur pour s’assurer que les enfants sont prêts à apprendre.

Aboubacar Koisha, Représentant résident du PAM au Togo
Aboubacar Koisha, Représentant résident du PAM au Togo

Depuis lundi, nous sommes ici dans le cadre de ce forum. Je puis vous dire que je suis satisfait. Je voudrais d’abord commencer par féliciter les autorités du Bénin pour le courage et pour l’engagement pour soutenir ce programme de cantine scolaire. Ce qui est aujourd’hui une référence en Afrique, surtout en Afrique de l’Ouest. C’est le seul pays où le gouvernement s’engage à porter la cantine scolaire dans 100% des écoles. C’est un cas d’école. Je voudrais aussi féliciter le PAM qui assure le côté logistique. Ce n’est pas une chose aisée pour s’assurer que chaque enfant dans toutes ces écoles puisse manger à leur faim avec la qualité et l’hygiène qu’il faut. Nous allons apprendre beaucoup de chose ici. Vous voyez ce beau bâtiment construire par MTN, juste pour le réfectoire. On ne trouve pas ça dans tous les pays. Nous avons vu le jardin scolaire, nous avons vu le groupement des femmes qui travaillent pour soutenir le programme de cantine scolaire. C’est comme ça qu’on peut pérenniser ce programme. Il ne suffit pas seulement de mettre le repas sur la table des enfants mais tout ce qui se passe autour, cet aspect intégration, est un cas d’école que nous souhaiterions apporter dans nos différents pays.

Propos recueillis par Blaise Ahouansè.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
6 ⁄ 2 =