Isbath Madou : "J'ai la chance d'appartenir à ce peuple…Oui je suis fière d'être de ce pays qu'est le Bénin"

Plus d’un mois après son concert pour la paix et la cohésion à Cotonou le 28 février, l’artiste de la musique béninoise Madou s’ouvre sur l’évolution de ses projets artistiques. De la Côte d’Ivoire où elle réside, elle a accordé au Web journal sur la femme béninoise www.mamabenin.com une interview exclusive. De son passage à Cotonou pendant la période des élections aux préparatifs de la sortie de son septième album en passant par des appels à la première dame Claudine Talon, au nouveau président Patrice Talon, au ministre de la culture…Madou prouve son attachement à son Bénin natal. A cœur ouvert avec la Mama Peace !

Madou La Baronne. Photo: Isbath Madou

     L’artiste attaché à la paix Madou La Baronne. Photo: Isbath Madou

Mamabenin : Madou La Baronne bonjour !

Madou : Bonjour mamabenin !

Comment va Madou ? Et où se trouve t-elle actuellement entre le Bénin et la Côte d’Ivoire ?

Madou : Je vais bien par la grâce divine. Je suis dans mon foyer en Côte d’Ivoire mais de temps en temps je viens au pays. Des fois pour 72 heures, cinq jours ou encore une semaine. Ça dépend !

Depuis le concert de la paix et de la cohésion organisé à Cotonou pendant la période électorale, qu’est-ce-que les fans ont manqué dans votre actualité artistique ?

Madou : Je tiens à dire merci à tous ceux qui de près ou de loin ont contribué à la réussite de ce concert apolitique. Merci à mon ministère de tutelle, la Dfac et la Dpac pour leur soutien. Aux hommes de la presse, aux artistes qui m’ont spontanément soutenue, je dis toute ma reconnaissance. Ce concert de la cohésion qui a eu lieu le 28 février 2016 coïncide 20 ans après, à la date où j’ai reçu le prix de la paix au Bénin. Et vu ce que j’avais vécu pendant la crise de l’autre côté, j’ai décidé de venir passer mon message de non violence et de paix pour mon Bénin natal…Etant absente des scènes béninoises, mes fans ont manqué de suivre beaucoup de mes actualités. Ils n’ont plus des news de mes activités au Bénin et se demandent si j’ai tout lâché…Vu qu’ils n’ont plus accès à mes œuvres discographiques sorties après « founwadjè » faute de distributeurs et plus de concert au pays… A travers ce mini concert de la paix, ils ont vu et apprécié la qualité et l’expérience acquise.

Vous préparez la sortie d’un nouvel album, où en êtes-vous sur ce projet ?

Madou : Oui mon 7e album est prêt ! Les clips vidéos sont prêtes et il sort sous peu en Côte d’Ivoire. Ma maison de distribution s’attelle pour la sortie. Je vous reviendrai dès la sortie de l’album inch allah !

Une idée sur le nom de baptême de l’album ?

Madou : Hihihihi !!! Attendons le jour du baptême et le nom sera connu officiellement !

Les fans doivent espérer combien de chanson sur ce nouveau bébé musical ?

Madou : L’album comporte 12 titres ! Des inédits ! Des titres connus dont la reprise de « Midjo tchédo »

Le thème central de l’album ?

Madou : Sur cet album j’ai parlé de la paix, de l’amour, du travail, de la générosité. J’ai défendu des causes nobles comme toujours.

Pour vos fans ici au Bénin et ailleurs, doivent-ils attendre encore beaucoup pour écouter Madou dans son prochain opus ?

Madou : S’il ne tenait qu’à Madou seule, l’album sera au Bénin au même moment que la Côte d’Ivoire mais les réalités du showbiz béninois sont là ….

Un lancement est-il prévu pour le Bénin ?

Madou : Bien sûr ! Inch Allah nous projetons le concert dédicace au Bénin avec la participation de tous ceux qui ont fait des feat sur mes différents albums et aussi avec des artistes locaux. J’espère avoir le soutien de tous….

Vous avez chanté pour la paix et la cohésion le 28 février à Cotonou. Comment appréciez-vous la fin du processus électoral ?

Madou : Je rends grâce à Dieu pour avoir permis la réussite du processus !!! J’ai la chance d’appartenir à ce peuple… Oui je suis fière d’être de ce pays qu’est le Bénin ! Ensemble, prions et œuvrons pour l’épanouissement de notre beau pays. Vive le Bénin, vive le peuple béninois, vive le président de tous les béninois ….Ce sont ces phrases qui sont sorties de mon cœur et de ma bouche ce jour là.

Le nouveau ministre de la culture s’appelle Ange N’koué. Vous le connaissez ?

Madou : Non ! Je ne le connais pas encore mais nous allons certainement nous connaître bientôt à l’occasion de ma prochaine venue au pays j’espère.

En tant qu’artiste vous avez certainement un mot pour lui ?

Madou : Je lui souhaite la bienvenue. Je lui demanderai d’être patient avec nous ; d’être le ministre de tous artistes et surtout de nous écouter.

En tant que femme un mot pour la première dame Claudine Talon ?

Madou : Mes hommages madame la première dame ! Vous m’avez marquée positivement. En ces mots, je tiens à ce que vous lisez un bout de mon histoire. Je n’ai jamais été épargnée par la virulence de la critique sociale…des femmes, justement. J’ai pu être moi-même depuis, sans être complètement ébranlée par l’acharnement et tout en m’améliorant par petites touches au fil du temps. D’où ma chanson  » Midjo tchedo do » fut à l’époque un pied-de-nez fort savoureux! Lol. Vous incarnez la vraie beauté béninoise. Vous êtes notre number One, notre miroir. Retenez que vous serez critiquée dans tous les cas. Mais surtout moi, je souhaiterai que vous soyez la ‘ MAMAN NATIONALE ‘ en posant des actes forts dans le social bien ciblé. Nous en avons besoin au Bénin. Que Dieu vous aide afin que vous soyez une source d’amour pour les autres.

On n’oubliera pas le nouveau président de la République Patrice Talon

Madou : J’ai suivi avec attention sa prestation de serment. Un très beau discours plein d’espoir. Je lui rappelle que le pardon est Divin. Je souhaite que monsieur le président soit le président de tous les béninois. Dieu nous aime ! Allons maintenant à l’essentiel. Vive le nouveau départ !

Vos appréciations de ce premier site Web d’information basé sur l’actualité des femmes au Bénin ?

Madou : Yeah c’est génial ! Super cool et apparemment inédit au Bénin. Good job !

Mamabenin : Madou La Baronne merci !

Madou : C’est moi qui suis honorée ! Merci beaucoup et courage à toute l’équipe de Mamabenin

Réalisation: Bismarck Sossa

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
23 × 1 =