Théophile Kodjo-Sonou | « Nous sommes heureux des actions du Pam dans les écoles à cantine scolaire de Dangbo »

De l’Ecole primaire publique de Lago à l’Epp Fingninkanmin,  la commune de Dangbo augmente sa liste de cantines scolaires modernes.

Dr. Théophile Kodjo-Sonou, 2e Adjoint au maire de Dangbo le 12 octobre 2021 à Epp Lago. Photo: Jonas H.

En plus de l’Ecole primaire publique de Fingninkanmin, l’Epp Lago augmente la liste des écoles à cantines scolaires modernes de la commune de Dangbo. La particularité de ces infrastructures est qu’elles sont le fruit d’un plaidoyer agissant du Programme alimentaire mondial (Pam) auprès de partenaires privés pour apporter un soutien aux efforts du gouvernement dans le cadre du programme des cantines scolaires au Bénin.

« Nous sommes très heureux des actions du Pam dans les écoles à cantines scolaires de Dangbo » a confié le 2e adjoint au maire de Dangbo Dr. Théophile Kodjo-Sonou lors de l’inauguration de la cantine scolaire de l’Epp Lago. Grâce au partenariat entre le Pam et la Fondation MTN, l’Epp Lago dispose désormais d’un bloc de cantine scolaire composé d’un réfectoire de plus de 100 places, d’un magasin de stockage de vivres et d’une cuisine équipée de foyers améliorés. « Cet édifice contribuera à l’amélioration de tous le processus de préparation de mets et des conditions de restauration des enfants et par ricochet du rendement scolaire » se réjoui la directrice de l’Epp Lago Alice Godonou.

Il y a encore quelques semaines, les enfants devraient manger dans les salles de classe, le bureau de la directrice servait de magasin et les cuisinières préparaient dans une cuisine en matériaux précaires. « J’apprécie à sa juste valeur ce don qui offre à nos enfants un cadre de restauration exceptionnel à l’école. Ils ne mangeront plus en classe » a dit le 2e adjoint au maire.

A quelques kilomètres de l’Epp Lago se trouve l’Ecole primaire publique de Fingninkanmin. Elle est l’une des 20 écoles que soutient l’organisation Choithrams, un autre partenaire du Programme alimentaire mondial (Pam) qui soutient le programme des cantines scolaires en infrastructures. Le partenariat Pam-Choithrams apporte dans les écoles bénéficiaires un réfectoire, une cuisine, un jardin, un moulin, un forage et un appui aux activités génératrices de revenu aux femmes de la communauté.

En charge des questions liées à l’éducation au sein du conseil communal de Dangbo, le 2e adjoint au maire de Dangbo est conscient que ces infrastructures modernes n’auraient pas existé sans le coup de main du Programme alimentaire mondial et de ses partenaires. Pour Théophile Kodjo-Sonou, c’est de la responsabilité du conseil communal et de la communauté scolaire de faire en sorte que « les infrastructures soient bien utilisées pour encourager la multiplication des initiatives du genre pour les écoles de la commune de Dangbo et dans la vallée en générale ».

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
32 ⁄ 8 =