Le partenariat PAM-MTN donne naissance à une cantine scolaire écologique à l’Epp Lago (Dangbo)

Les élèves de l’Ecole primaire publique de Lago dans la commune de Dangbo ont intégré mardi le bâtiment qui servira désormais de réfectoire pour les repas offerts dans le cadre du programme des cantines scolaires. Une infrastructure moderne née du partenariat entre le Programme alimentaire mondial (Pam) et la Fondation MTN.

Ouverture officielle de la cantine scolaire de l’Epp Lago le 12 octobre 2021. Photo : Jonas H

Pour environ 40 millions de francs CFA, l’Epp Lago est désormais dotée d’une cantine scolaire moderne, fruit du partenariat entre le Programme alimentaire mondial et la Fondation MTN. Le bloc est composé d’un réfectoire de plus de 100 places, d’un magasin de stockage de vivres et d’une cuisine équipée de foyers améliorés avec panneaux photovoltaïques pour la préparation des repas. Au-delà se trouve des commodités intégrées qui offrent une plus value à l’infrastructure (placard, vestiaire, lavabos, tables et chaises pour les enfants…)

L’innovation se trouve dans le kit de cuisson à la cuisine et toute la vision de faire des cantines scolaires un outil pour la promotion des comportements éco responsables. A l’Epp Lago, les femmes cuisinières feront désormais la cuisine sans feu de bois. Le kit à leur disposition fonctionne avec de l’énergie renouvelable. Des panneaux photovoltaïques pour actionner le système du foyer qui en retour est alimenté par des coques de noix de palme pour le feu de cuisson. Il s’agit en somme d’un foyer écologique qui utilise de l’énergie renouvelable sans impact sur l’environnement. « Ce foyer ne dégage pas de la fumée. Il utilise les coques de noix de palme,  le charbon, les tiges de riz et toute la chaleur est concentrée sous la marmite » explique Brice Padonou, spécialiste génie civil national du projet Access.

Le kit de cuisson de la cantine scolaire de l’Epp Lago. Le foyer amélioré fonctionne à l’énergie renouvelable. Photo: Jonas H.

Dans la réalité, les cuisines traditionnelles dans les écoles à cantine fonctionnent au feu de bois. Les fagots utilisés sont souvent l’apport de la communauté pour favoriser la cuisson des repas quotidiens. Cela n’est pas sans impact sur l’environnement car ce sont les arbres et les arbustes qui sont coupés pour servir de bois de chauffe. De petites actions humaines  dont les conséquences sont peu perceptibles par les communautés mais qui concourent  à la dégradation l’environnement. Avec l’idée des foyers écologiques comme celui de la cantine de l’Epp Lago, les femmes cuisinières éviteront l’utilisation des bois de chauffe.

Il s’agit là « d’une énergie propre, d’une énergie renouvelable pour une économie circulaire, un développement durable conformément au ODD 4, 7 et 13 » remarque Dr. Marie Akpotrossou, le préfet du département de l’Ouémé. L’Objectif de développement durable ODD 7 mentionné a rapport à l’énergie propre à un coût abordable, l’ODD 13 à la lutte contre les changements climatiques et l’ODD 4 à l’éducation de qualité.

Avec les plaidoyers et les partenariats qu’actionnent le Programme alimentaire mondial (Pam) autour des cantines scolaires, l’ambition est de multiplier ce modèle de cantine écologique dans les écoles. Au-delà de nourrir les enfants, les cantines scolaires pourraient servir d’entrée pour passer un message sur l’importance pour chaque béninois d’être éco responsable vis-à-vis de l’environnement.

Autour de la table pour servir les enfants, Guy Adoua (PAM/Bénin), Uche Ofodile (Fondation MTN) et Karimou Salimane (MEMP). Photo : Jonas H.

Ils ont dit…

Karimou Salimane – Ministre des enseignements maternel et primaire 

Tous ces différents engagements et financement portent en eux les germes d’un lendemain meilleur pour le programme d’alimentation scolaire au Bénin

Guy Adoua – Représentant Résident du Programme alimentaire mondial au Bénin

Ces différentes infrastructures contribueront à l’amélioration des conditions de cuisson, du cadre de la prise de déjeuner des enfants et de la couverture des besoins énergétiques de l’école.

Uche Ofodile – Présidente de la Fondation MTN

Une cantine scolaire, ce n’est pas seulement pour permettre aux enfants de se nourrir. C’est aussi un lieu de socialisation, d’apprentissage de l’hygiène et de l’équilibre alimentaire.

Marie Akpotrossou – Préfet du département de l’Ouémé

Quand le repas chaud est assuré, l’enfant est conscient, il est rassuré et l’école devient véritablement sa seconde famille.

Théophile Kodjo Sonou – 2e adjoint au maire de Dangbo

J’apprécie à sa juste valeur ce don qui offre à nos enfants un cadre de restauration exceptionnel à l’école. Ils ne mangeront plus en classe. Nous ferons en sorte que le joyau soit bien utilisé et souhaitons que des initiatives du genre soient multipliées dans la vallée.

Alice Godonou – Directrice de l’Epp Lago 

Cet édifice contribuera à l’amélioration de tous le processus de préparation de mets et des conditions de restauration des enfants et par ricochet du rendement scolaire.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 + 29 =