Le Fonds Pananetugri pour la promotion du leadership féminin présenté au siège du Roajelf Bénin à Cotonou

Mieux comprendre les objectifs du Fonds Pananetugri et ses attentes. C’est le sujet qui a rassemblé vendredi au siège du Réseau Ouest Africain des Jeunes Femmes Leaders du Bénin (Roajelf) des jeunes engagés pour la promotion du leadership féminin. Le Roajelf/Bénin en collaboration avec l’Initiative Pananetugri pour le Bien-être de la Femme (IPBF) a partagé cette opportunité disponible pour l’accompagnement des organisations de jeunes qui militent pour le développement du leadership féminin.

Une photo de famille avec l’ensemble des participants. Photo: Roajelf

Le Fonds Pananetugri « est le premier Fonds d’Afrique de l’Ouest dirigé et administré par des jeunes filles et femmes » renseigne la coordinatrice Wendia Micheline Kaboré. C’est un projet porté par l’Initiative Pananetugri pour le Bien être de la Femme, une organisation créée en 2011 avec pour but de contribuer à la promotion, l’épanouissement et l’émergence des jeunes filles et femmes en Afrique. Cette organisation est née de la volonté de jeunes filles et jeunes hommes Burkinabés qui comptent apporter un changement significatif à l’épanouissement des filles et des jeunes femmes dans tous les domaines qu’il soit culturel, juridique ou socio-économiques.

En initiant le Fonds Pananetugri, l’idée est de soutenir des interventions qui favorisent le développement et la promotion du leadership féminin avec un fort impact sur les jeunes filles et femmes. Il s’agit de la mise en place d’actions et de services transformationnels et du développement d’un contexte favorable à la promotion du bien-être de la jeune fille et de la jeune femme peut-on comprendre des explications fournies par les responsables de ce fonds. « Le fonds Pananetugri se veut participatif, flexible, innovant, ambitieux, transparent et représentatif » a dit Wendia Micheline Kaboré aux organisations de jeunes présentes à la rencontre organisée au siège du Roajelf.

Wendia Micheline Kaboré en pleine communication. Photo: Roajelf

En dehors du Burkina-Faso siège de l’Initiative Pananetugri, les idées de projets éligibles au Fonds Pananetugri peuvent provenir du Bénin, de la Côte d’Ivoire, la Guinée, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Sénégal et le Togo. Il n’y a pas de  thématiques prédéterminées selon les explications. Toutefois, il y a une ligne directive pour toutes organisations qui souhaitent soumettre une proposition de financement au fonds. Des actions de proximité qui encouragent l’éducation et la formation au leadership des jeunes filles et jeunes femmes sont des exemples.

Au Bénin, les organisations de jeunes qui militent dans les thématiques encouragées par le fonds peuvent se rapprocher du Réseau Ouest Africain des Jeunes Femmes Leaders du Bénin (Roajelf) ou s’informer sur les pages sociaux de l’Initiative Pananetugri.

Paternice Hangnilo (Collaboration)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 − 8 =