Le Plan stratégique pays du Pam (2019-2023) pour une « Faim Zéro » au Bénin disponible

Le bureau national du Programme alimentaire mondial (Pam/Bénin) a présenté jeudi au gouvernement son Plan stratégique pays pour la période 2019-2023 dans les locaux du ministère du plan. Un document qui lève un coin de voile sur les actions de l’agence onusienne pour les cinq prochaines années.

Guy Adoua (Pam/Bénin) et Abdoulaye Bio Tchané, ministre du plan. Photo: Bismarck Sossa

« Le plan stratégique représente le prochain cycle de coopération entre le Bénin et le Pam » a dit Guy Adoua, le Représentant Résident du Pam au Bénin au début de la rencontre de présentation du document au gouvernement et partenaires stratégiques du pays sur les programmes de développement.

Le document présenté par Armelle Korogoné de l’agence révèle les grandes lignes d’actions du Pam à l’horizon 2023 pour accompagner les investissements du Bénin dans le capital humain (notamment à travers le Programme national de l’alimentation scolaire intégré) mais aussi les efforts dans l’atteinte des objectifs du développement durable principalement l’ODD 2 (Faim Zéro).

Les principales activités déclinées dans le plan ont pour vision d’améliorer l’accès des populations à la nourriture et de mettre fin à la malnutrition surtout que le Pam prévoit de mettre en jeu sur la période 100000 tonnes de vivres pour impacter 979000 personnes selon les chiffres indiqués dans le document. Il se dégage à la présentation du plan que l’alimentation scolaire sera la porte d’entrée pour mettre en œuvre d’autres initiatives d’impact à l’endroit des communautés cibles.

Déjà, les effets stratégiques attendus sur les populations cibles à l’horizon 2023 devraient permettre d’apporter des solutions aux problèmes de malnutrition et de la faim dans les communautés vulnérables. Entres autres effets indiqués dans le plan:

  • Les populations vulnérables, y compris les enfants d’âges scolaires au Bénin, ont un accès adéquat à une alimentation saine, nutritive et à des services de base pendant l’année scolaire
  • Les populations vulnérables, y compris les enfants de moins de 5 ans, les adolescentes, les femmes enceintes et allaitantes dans les zones ciblées, ont amélioré leur état nutritionnel

L’étape de présentation du document au gouvernement a pour but de recueillir les commentaires, les observations des parties prenantes pour l’amélioration du plan. Un atelier devrait mobiliser bientôt les acteurs phares pour mieux disséquer le contenu avant sa validation selon les explications fournies par le représentant résident du Pam, Guy Adoua.

ILS ONT DIT…

Abdoulaye Bio Tchané, Ministre du Plan et du développement. Photo: Bismarck Sossa

Abdoulaye Bio Tchané, Ministre du Plan et du développement

La conception du Plan stratégique pays pour la période 2019-2023 est fondé sur les enseignements tirés des recommandations des évaluations du plan stratégique 2015-2018. Le nouveau document prévoit l’amélioration de la gestion des cantines scolaires notamment qui est un programme phare du gouvernement.

Guy Mesmin Adoua, Représentant Résident du PAM au Bénin . Photo : Bismarck Sossa

Guy Mesmin Adoua, Représentant Résident du PAM au Bénin

Notre engagement il est là nuit et jour. Le Pam devrait se mettre à la disposition du gouvernement pour faire du Pnasi un succès. Vous avez remarqué qu’on a pas voulu avoir un plan stratégique grand avec plusieurs activités sur l’environnement, sur ceci ou cela. On a juste voulu prendre l’alimentation scolaire en la connectant avec d’autres activités qui vont venir pour la rendre beaucoup plus solide. En ce moment-là, tous les efforts seront là plutôt que d’être dispersés.

Karimou Salimane, Ministre des enseignements maternel et primaire. Photo: Présidence du Bénin

Karimou Salimane, Ministre des enseignements maternel et primaire

Le gouvernement a sollicité l’expertise du Pam pour l’accompagner dans le programme Pnasi. Nous sommes dans un accord de partenariat qui prend fin en 2021. On pourrait déjà se demander après 2021 que se passerait-il ? Le gouvernement même a déjà prévu l’atteinte de 51% de taux couverture en 2021 mais nous le sommes déjà en 2018. Le gouvernement est déjà dans la logique d’aller plus loin en prévoyant désormais que chaque école primaire devrait avoir sa cantine.  Là, la contribution de tous les partenaires techniques est déjà attendue.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 27 mars 2019

    […] le Représentant Résident du Pam au Bénin à l’ouverture de l’atelier de démarrage du Plan stratégique pays présenté le 21 mars dernier au gouvernement. Il s’agit aussi, dans une approche participative, de donner l’espace […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
13 × 26 =