Pamela Akplogan veut faire du sport un outil de changement social pour les filles et les jeunes femmes

La béninoise Pamela Akplogan, journaliste sportive à Radio Tokpa, présidente du Forum africain de la jeunesse de scoutisme représente le Bénin au « Global Sport Mentoring Program », un programme mondial de renforcement du leadership dans le domaine du sport qui se tient depuis quelques semaines aux Etats-Unis. Découverte d’une jeune femme qui entend faire du sport un outil de changement social pour les filles et les jeunes femmes au Bénin.

Pamela Akplogan lors d'une session de basketball. Photo: Pamela Akplogan

Pamela Akplogan lors d’une session de basketball. Photo: Pamela Akplogan

Le « Global Sport Mentoring Program » réunit chaque année 16 jeunes femmes œuvrant dans le leadership sportif. Elles sont sélectionnées à travers le monde pour s’engager à exploiter le sport comme moyen de changement social pour la cause des femmes et des filles.

Pour sa première participation, le Bénin est représenté par Pamela Akplogan. Titulaire d’un Master II des Sciences sociales (Andragogie et Education) de l’Institut national de la jeunesse, de l’éducation physique et du sport (Injeps), Pamela Akplogan est journaliste sportive à Radio Tokpa. Elle est aussi Consultante en marketing social et est actuellement la Présidente du Forum africain de la jeunesse de scoutisme. Elle pratique le basketball et le judo.

Durant son séjour aux Etats-Unis, elle échange particulièrement sur l’équité éducative et sportive pour tous, le leadership, le rôle social des filles et des femmes dans nos traditions conservatrices, l’utilité du sport pour le développement, la communication d’entreprise, le marketing et le management du sport particulièrement le basket-ball et le football.

Pamela Akplogan avec son mentor. Photo: Pamela Akplogan

Pamela Akplogan avec son mentor. Photo: Pamela Akplogan

Son mentor Dr. Deborah Stroman, professeur de Sport Business à l’Université de Caroline du Nord et expert en leadership l’a initié à l’entrepreneuriat sportif, au leadership associatif, développement personnel, l’analyse du sport et le marketing du sport. C’est au cours de son séjour en Caroline du Nord qu’elle a eu le privilège de rencontrer le président Barack Obama.

Le sport est une industrie géante que Pamela Akplogan compte mieux intégrer pour impacter le Bénin. Désormais entrepreneur dans le monde du sport elle vient de créer une nouvelle organisation qu’elle baptise « Coach Olade » (Confident, Ambitious, Celebrated, Happy et Olade qui signifie prospérité en langue Yoruba).

La vision de la jeune femme leader dès son retour au Bénin est de faire du sport un moyen pour améliorer l’éducation et promouvoir l’épanouissement des filles et des femmes. Ses perspectives à court et moyen terme sont l’organisation d’un camp sportif et éducatif, d’une compétition féminine, des plaidoyers, des ateliers-formations, d’une campagne de collecte de fonds et d’un forum des femmes dans le domaine du sport.

« Cette expérience a eu un impact salutaire sur ma vision du leadership, du processus de renforcement du système éducatif et sportif, de  la contribution du sport à l’économie du Bénin et de mes aspirations personnelles » a confié Pamela Akplogan au Webjournal mamabenin.

L'ensemble des participantes avec leurs mentors. Photo: Pamela Akplogan

L’ensemble des participantes avec leurs mentors. Photo: Pamela Akplogan

Bref aperçu sur le programme…

Le « Global Sport Mentoring Program » est une initiative du Département d’Etat des Etats-Unis et de ESPNW. Il est organisé par le « Center for Sport, Peace & Society » de l’Université de Tennesse. Une institution dirigée par des personnalités telles que Dr. Sarah Hillyer et Dr. Ashleigh Huffman.

Au menu, la présentation officielle des participantes au Département d’Etat lors de la cérémonie d’ouverture à Washington,  la participation au 2016 ESPNW Women in Sport Summit à Los Angeles et de nombreuses formations, sessions et activités sur le leadership féminin, le sport business, le concept de changement social, le storytelling, le management du sport, etc.

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

You may also like...

3 Responses

  1. DJIDAGO Casimir dit :

    Tu as tout mon soutien.

  1. 2 novembre 2018

    […] droit de l’Université d’Abomey-Calavi (UAC). Boursière du département des Etats-Unis pour le Global Sport Mentoring Program en 2016 et le Mandela Washington Fellowship YALI 2018, elle a étudié et détient des certificats […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *