Mata-Yara : Une organisation au service des femmes et des enfants défavorisés en Afrique

Depuis octobre 2018, l’Ong Mata-Yara  (Femmes-Enfants en langue Hausa) a vu le jour avec pour mission d’œuvrer pour l’amélioration des conditions de vie des femmes et des enfants en Afrique. Basée au Bénin, elle a à son actif plus d’une dizaine de partenariats, tant avec des institutions nationales qu’avec des institutions internationales, dans le cadre de ses actions.


2e position de la gauche, Hermyone Adjovi (Présidente Mata-Yara) et son équipe. Photo: Mata-Yara

En effet, l’Ong Mata-Yara intervient notamment dans les secteurs de la santé, de l’éducation et de l’insertion professionnelle. A travers son tout premier projet annuel « My Breast, My Life », elle a sensibilisé sur le cancer de sein et dépisté gratuitement en octobre 2018, une cible majoritairement féminine d’environ 150 personnes. Avec une brave équipe majoritairement juvénile et sans cesse grandissante, elle est parvenue à mener par la suite plus d’une quinzaine d’activités à l’endroit des femmes et des enfants notamment.

Au nombre ceux-ci, se trouvent :

  • la sponsorisation d’une activité de don à 200 enfants orphelins provenant de six villages dans le département de l’Ouémé ;
  • la sensibilisation de 236 élèves dans le département du Plateau sur l’importance de l’éducation, les conséquences des grossesses non désirées et l’égalité-genre ;
  • la sensibilisation de 400 élèves filles dans les départements de l’Ouémé et de l’Atlantique sur la question de l’hygiène menstruelle, suivie de distribution de kits hygiènes. Ceci est le fruit d’un partenariat avec l’association américaine Orphancared et l’association ivoirienne Yiwô Zone ;
  • la prise en charge de soins nutritionnels et sanitaires d’orphelins, en partenariat avec l’association américaine Orphancared ;
  • l’insertion professionnelle de jeunes orphelins dans le secteur de l’énergie électrique ;
  • le projet annuel Agri-Femme en trois phases pour la formation en agriculture, l’installation et l’autonomisation d’une dizaine de femmes sans emploi en partenariat avec la ferme de production de légumes biologiques de Calavi et l’entreprise béninoise Ben Massage.
Une photo de famille avec des jeunes filles d’une école publique à la fin d’une action de sensibilisation. Photo: Mata-Yara

Par ailleurs, un projet de scolarisation d’une centaine d’enfants orphelins béninois est déjà en cours pour l’année académique 2019-2020, avec l’appui principal d’Orphancared. Avec ses partenaires actuels et ses partenariats en cours, l’organisation Mata-Yara envisage impacter des centaines d’autres femmes et enfants  pour les prochaines années.

Un partenariat ou une collaboration avec Mata-Yara ?

Vous souhaitez entrer en contact avec l’organisation Mata-Yara pour informer ses membres de cas d’enfants en situation difficile ? Vous êtes un philanthrope, un mécène ou une organisation et souhaiteriez rejoindre le rang des partenaires pour une collaboration, à l’instar d’Ashoka ? Vous désireriez soutenir leurs actions en faveur des couches vulnérables comme le fait l’Association des Haïtiens Vivant au Bénin (AHVAB) ou le magazine afro québécois Africa Mondo ? N’hésitez pas à leur laisser votre préoccupation par mail à l’adresse matayaraong@gmail.com.

La Cellule de communication

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 29 août 2019

    […] née entre cette association haïtienne et deux autres au Bénin.  Mata-Yara (Femmes-Enfants en langue africaine Haussa) dirigée par Hermyone Adjovi et […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
23 − 8 =