Le Programme alimentaire mondial apporte une assistance alimentaire et protection Covid-19 aux déplacés Burkinabé de Porga (Nord-Bénin)

Leader de la thématique « Gestion des crises et catastrophes » au sein du Système des Nations-Unies (SNU), le Programme alimentaire mondial (Pam) a réagi à la situation des déplacés Burkinabè qui séjournent au Bénin depuis quelques jours pour fuir l’insécurité dans leur pays. L’agence a offert cet après midi des vivres alimentaires et du matériels de protection contre la Covid-19.

Une vue des vivres mis à la disposition des déplacés du Burkina-Faso. Photo: PF MISP

Au cours d’une cérémonie symbolique de distribution de vivres organisée jeudi, les déplacés Burkinabè ont reçu une assistance alimentaire et des non vivres du Programme alimentaire mondial qui apporte une solution à la question de la faim depuis que ces citoyens du Burkina-Faso ont quitté leur village pour cause d’insécurité.

« Les vivres comprennent essentiellement le panier standard du Pam à savoir les céréales, les légumineuses, l’huile et le sel »  a dit Guy Adoua, le Représentant Résident du Pam au Bénin indiquant que le geste « n’est qu’une action parmi tant d’autres afin de renforcer la capacité d’adaptation des populations affectées ».

En plus de l’assistance alimentaire (maïs, niébé, huile, sel), des dispositifs de lavage des mains (DLM) avec les accessoires tels que des savons, des rouleaux de papier essuie-tout, des sacs poubelle, des cache-nez et des flacons de gel hydro-alcoolique sont ajoutés pour favoriser une meilleure réponse des déplacés aux mesures de protection contre la Covid-19.

Le Représentant Résident du PAM Guy Adoua et le Ministre de l’intérieur et de la sécurité publique Alassane Séibou lors de la remise des vivres. Photo: PF MISP

Pour Guy Adoua, c’est une occasion pour le Pam « de réaffirmer une fois encore sa disponibilité, en synergie avec les autres acteurs, à conduire avec succès toutes les actions humanitaires et de développement pour le bien-être des populations vulnérables ».

 »Nous partageons vos douleurs. Le Bénin veille sur vous et donnera le maximum pour rendre votre séjour heureux ici » a confié le ministre de l’intérieur et de la sécurité publique Alassane Séïdou aux bénéficiaires assurant que le Gouvernement apportera protection et sécurité à ces citoyens tant qu’ils seront sur le sol béninois.

Le Programme alimentaire mondial en ce qui le concerne s’assure à ne laisser personne de côté en apportant une assistance alimentaire et nutritionnelle aux populations vulnérables. En juin, l’agence a procédé à la distribution de vivres aux ménages frappés par le double choc des inondations de 2020 et de la crise sanitaire liée au Covid-19 dans les communes de Karimama et de Malanville.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
6 − 1 =