L’Ong Direct Aid, nouveau partenaire du Pam sur le programme des cantines scolaires

A la faveur de la rencontre mercredi de la première dame du Burundi Angeline Ndayishimiye avec le Système des Nations-Unies, le Programme alimentaire mondial (Pam-Bénin) a procédé à la signature d’un accord de partenariat avec l’organisation internationale Direct Aid.

Direct Aid
Le Représentant Résident du PAM au Bénin Guy Adoua et Radouane Boukhanfra de Direct Aid Bénin lors de la signature de l’accord le 9 juin 2021 à Novotel. Photo: Makeba Tchibozo

C’est un nouveau partenaire qui vient de rejoindre la liste des partenaires du Programme alimentaire mondial (Pam) dans la mise en œuvre du programme des cantines scolaires au Bénin. Direct Aid est une organisation internationale à vocation humanitaire, sociale et de développement existant au Bénin depuis 1997. Elle œuvre dans plusieurs domaines notamment l’éducation, le développement socioéconomique durable, la lutte contre la pauvreté, l’accès à l’eau potable et la fourniture de soins de santé primaire.

Ses domaines d’activités ont un lien avec les ambitions et objectifs du programme des cantines scolaires. C’est ce qui justifie que « le Pam et Direct Aid ont décidé de collaborer et de conjuguer leurs efforts à travers cet accord qui vise à renforcer la gestion des cantines scolaires afin d’améliorer les conditions de vie des écoliers pour un meilleur rendement » indique Radouane Boukhanfra, représentant de Direct Aid au Bénin.

Dans la pratique, il est prévu dans ce partenariat Pam – Direct Aid

  • Un accompagnement à la réalisation de points d’eau potable (en particulier des pompes à motricité humaine) dans les écoles à cantines scolaires cible du partenariat
  • De la fourniture de premiers soins, services sanitaires et socio sanitaire au profit des écoliers et acteurs intervenants dans les écoles à cantines scolaires ciblées au cours des caravanes sanitaires
  • D’appui aux programmes d’activités génératrices de revenu y compris de microcrédits aux groupements de femmes formés autour des cantines scolaires
  • De sensibilisations pour la scolarisation et le maintien des enfants à l’école notamment les filles
  • D’accompagnement du programme des cantines scolaires dans les mesures incitatives pour le maintien des filles à l’école dans les écoles affichant un écart significatif entre les garçons et les filles
Direct Aid
Echange de documents à la signature de l’accord entre les représentants du PAM et de Direct Aid. Photo: Makeba Tchibozo

Pour le Programme alimentaire mondial, l’idée de ces partenariats est de créer des synergies, d’amener autant que possible des partenaires à intervenir là où il y a les cantines scolaires. Il s’agit de faire des cantines scolaires une porte d’entrée au développement local. « Pour que nous puissions réussir dans le programme des cantines scolaires, nous avons besoin de bâtir des coalitions, nous avons besoin des partenariats » pense Guy Adoua, le Représentant Résident du Pam au Bénin.

La signature de l’accord de partenariat entre le Pam et l’Ong Direct Aid est l’un des moments forts de la rencontre entre la première dame du Burundi Angeline Ndayishimiye et les agences du Système des Nations-Unies à Novotel (Cotonou). En visite d’étude du programme des cantines scolaires du Bénin du 9 au 14 juin, elle a été témoin d’un exemple de ce que le partenariat peut apporter dans la réussite d’un programme comme celui de développement des cantines scolaires.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
3 + 25 =