Jump Up 2, au-delà du sport social, Oladé lance une action citoyenne !

Près de 150 participants sont mobilisés samedi 31 mars pour le Jump Up saison 2 à Porto-Novo. L’activité qui est à sa deuxième édition a permis aux participants de découvrir et de pratiquer une discipline sportive peu accessible au grand public, le « Roller Sports ». Le Jump Up 2 a également abouti au lancement officiel de la campagne « Play Safe » pour la sécurisation des aires de jeux et sports.

Les curieux venus nombreux découvrir le Roller Sport. Photo: Oladé

Fidèle à son engagement initial, faire du sport un outil de développement  et de changement social ; Oladé revient pour une seconde fois avec le Jump Up. Il s’agit d’une rencontre d’échanges associée au sport. Le Jump Up inclus un échange ouvert sur une thématique de développement et la pratique du sport.

Toujours autour de la thématique One Kid-One Sport-One Smile, les participants ont découvert une discipline sportive peu connue du grand public béninois mais dont les athlètes battent les meilleurs records du continent :  le Roller Sports. Trois athlètes étaient à l’honneur pour le Jump Up 2, la championne nationale et africaine de Roller Sports, Rawdath Demba Diallo ; le Champion national et africain de Roller, Abraham Amoussou et la Vice-Championne nationale Hermionne Ahouissou.

Les participants ont été entretenu sur l’élogieux parcours du champion d’Afrique qui a su partager sa passion pour le Roller Sports, son parcours, ses victoires, ses échecs et son secret pour surmonter toutes les barrières et gravir les échelons. Abraham Amoussou a été une réelle motivation pour les participants et participantes du Jump Up 2. Il a su créer des étincelles de curiosité pour sa discipline dans le regard de tous.

Elle est venue plus tard, mais en quelques minutes a réussi a emballé le public de sa furie, sa rage et la passion qui font avec ses patins une machine d’or depuis 2013 pour le sport béninois. Rawdath Demba Diallo, malgré l’accident qu’elle a subi quelques semaines avant le Jump Up et dont elle est sorti la jambe fracturée, a honoré l’invitation de Oladé à partager son parcours et ses accomplissements ingénieux avec Porto-Novo.

Une phase de hockey sur piste au Jump Up 2. Photo: Oladé

A la suite des différents échanges, la rue en face de L’Injeps qui a accueilli le Jump Up 2 a servi de piste pour les diverses démonstrations par les athlètes des différents clubs de Roller. Des démonstrations qui ont permis de découvrir le hockey sur piste, le Roller course, le Roller Slalom, le Roller saut en hauteur et en longueur. Tous les participants ont été initiés au Roller Sports et plusieurs d’entre eux se sont aussitôt inscrits pour rejoindre les clubs présents.

La phase cruciale du Jump Up 2 a été le lancement officiel de la campagne Play Safe pour la sécurisation des  aires de jeux et sports, qui entre dans sa phase active le 09 avril 2018. Une campagne motivée par l’accident subi par Rawdath alors qu’elle s’entraînait sur l’esplanade intérieure du Stade Général Matthieu Kérékou à Cotonou. Un accident qui sonne le glas de l’insécurité et fait d’une situation ponctuelle mais récurrente, le moyen pour Oladé de se battre pour une solution systémique profitable à tous les athlètes et à tous les citoyens. La campagne Play Safe a pour objectifs, d’informer et de susciter la prise de conscience individuelle au sujet de la sécurisation des aires de jeux et sports, vulgariser les textes existants dans d’autres pays sur la sécurité dans le sport, plaider pour l’interdiction de conduire sur les aires de jeux et sports, octroyer 30 balises de jalonnement et 10 panneaux signalétiques amovibles à la Fédération Béninoise de Roller Sport et plaider pour la construction d’une piste ou la mise à disposition d’une aire assimilée.

La championne africaine de Roller Sports, Rawdath Demba Diallo. Photo: Oladé

Rawdath Demba Diallo a elle-même procéder au lancement de la campagne en disant un Non vibrant à l’insécurité sur les aires de jeux et sports.

Prenant part active à la socialisation par le sport, Olade veut à travers la campagne Play Safe donner tout son sens au sport de développement. Chaque geste pour réussir la campagne Play Safe compte pour 11 millions d’habitants et les générations futures alors chaque béninois est invité à s’y impliquer ; athlètes, mécènes, donateurs, activistes, médias et tous les acteurs de développement.

Rejoignez la campagne via olade 229 sur facebook et postez un message avec le hashtag  #PlaySafe.

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *