Bénin – Vers une collaboration Mercy Ships Africa et la Plateforme Médias et Santé

Les journalistes spécialistes de la santé de la Plateforme Média & Santé du Bénin sont briefés vendredi sur les activités de Mercy Ships. La rencontre d’échanges entre la PMS et le Bureau Afrique de Mercy Ships à Cotonou ouvre la voie à une future collaboration

Les journalistes de la PMS et les responsables de Mercy Ships pendant la rencontre

Les membres de la Plateforme Média et Santé du Bénin, une organisation de professionnels des médias spécialisés sur les questions de santé, sont désormais mieux outillés pour comprendre la vision et les objectifs de Mercy Ships. Son fonctionnement, ses activités, ses défis, ses perspectives, sa perception de l’humanité envers les populations du monde ont été au cœur d’une rencontre entre les responsables de la structure et la PMS-Bénin.

L’initiative portée par le Directeur du Bureau Afrique Dr. Pierre M’PELE, est d’amener les participants à s’approprier les efforts de Mercy Ships dans le combat d’accès des populations aux soins de santé afin d’instaurer un cadre de collaboration entre les deux organisations.

La Commission Lancet sur la Chirurgie mondiale (2010) indique que « plus de 18 millions de personnes meurent chaque année par manque de soins chirurgicaux. Et plus de cinq milliards de personnes n’ont pas accès aux soins de santé ». Cela représente plus de 70% de la population mondiale dans un besoin réel d’accès aux soins de santé.

La mission et la vision de Mercy Ships face à cette réalité se résument à « utiliser des navires hôpitaux pour transformer des vies et servir les nations » afin de contribuer à la construction d’un « monde où toute personne souffrant d’un handicap, d’une malformation ou d’une maladie, aura accès à un traitement médical/chirurgical de qualité et abordable, et où les soins à la personne dans son ensemble seront prodigués par un système de santé transformé qui permettra aux gens d’atteindre le potentiel que Dieu leur a donné ». Cette mission humanitaire est une réponse à un besoin réel « d’accès rapide à une chirurgie fiable et abordable » ont partagé les responsable de Mercy Ships. 

Avec son navire-hôpital, Mercy Ships est au service des populations africaines depuis 1990, a indiqué Tom Stogner, le président directeur général de l’organisation. Ces deux dernières décennies, le navire Africa Mercy a contribué à la réalisation « de plus de 105.000 interventions chirurgicales gratuites sur le continent, plus de 2,17 millions de personnes sont directement touchées, des infrastructures sanitaires ont été rénovées, des transferts de compétences ont été assurées » a partagé Bryce Wagner, directeur exécutif de Mercy Ships Global Association aux journalistes.

Dans un futur immédiat, Mercy Ships entend augmenter ses capacités et son impact à travers la mise en service de Global Mercy. « Ce sera le plus grand bateau civil dans le monde. Deux fois plus de capacité, deux fois plus d’impact », a dit Chris Gregg, directeur du navire. Ce navire effectuera sa première mission au Libéria en 2022 après son inauguration au Sénégal dans le premier trimestre de la même année.

La Plateforme Média et Santé du Bénin contribuera à la visibilité des actions…

« On a besoin de vous les médias. Ensemble on peut toucher plus de monde.  On a besoin que les médias comprennent ce qu’on fait et qu’ils puissent passer le message au plus grand nombre », plaide Bryce Wagner, directeur exécutif de l’Association Mercy Ships Global.

La PMS-Bénin, déjà engagée à mettre les médias au service du bien-être des populations entend apporter sa contribution à cette mission. Cela parait important de partager et mettre en avant « les histoires de succès des vies transformées, des héros qui ont eu de nouvelles opportunités de vie, les acteurs qui travaillent sur le navire » reconnait Jitze Kramer, le vice-président en charge de la communication. La Plateforme Média et Santé sera, dans la prochaine collaboration, un atout dans la documentation des success stories des actions de Mercy Ships sur les populations touchées.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
4 ⁄ 2 =