Christelle Tikry et son Ong « Les Relais du Cœur » impactent les femmes vendeuses de poissons de Djassin Tokpa à Porto-Novo

Les femmes autour de leur donatrice Christelle Tikry. Photo: Benoit Koffi

L’Organisation non gouvernementale « Les Relais du Cœur » n’est pas restée en marge de la célébration de la journée internationale de la femme commémorée ce 8 mars. Sa présidente Christelle Médégnonmi Tikry est allée au contact des femmes-vendeuses de poissons du quartier Djassin Tokpa situé dans le troisième arrondissement de la ville de Porto-Novo, la capitale.

Avec son équipe, Christelle Tikry a offert aux femmes des outils essentiels dans la pratique de leurs activités génératrices de revenus. Le don est constitué de  tabliers, de paniers et d’étagères pour renforcer l’équipement de ces femmes qui se battent quotidiennement pour faire vivre leurs idées entrepreneuriales et leur donner l’occasion de renouveler leurs équipements vieillissant.

Une femme vendeuse de poisson après réception de son panier. Photo: Benoit Koffi

Ce geste vise selon la présidente à encourager ces femmes dans leurs activités et les inciter à maintenir le cap pour résister à toutes formes de vulnérabilité financière et à la pauvreté. Une femme autonomisée et soutenue dans la mise en œuvre d’une activité génératrice de revenus pourra en retour contribuer aux dépenses dans sa famille et accompagner la scolarisation de ses enfants.

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *