Deux femmes sont responsables de réseaux au sein de la coordination nationale Bénin de l’Union africaine des Ong de développement

Elles sont Reine Gayet Hountondji nommée directrice de réseau promotion du genre, de la femme et protection de l’enfant et Prisca Yacouba nommée directrice de réseau démocratie et citoyenneté. Les réseaux constituent les différents domaines d’intervention de  l’Union africaine des Ong de développement.

Le coordonnateur national Mathieu Kakpo a organisé mercredi une conférence de presse pour lancer officiellement les activités de cette organisation continentale au niveau pays. C’était au siège de l’Ong Bénin-Alafia à Porto-Novo.

Les membres de la coordination nationale de l'UAOD au cours de la conférence.Photo: Azcool

Les membres de la coordination nationale de l’UAOD au cours de la conférence.Photo: Azcool

L’objectif de la rencontre avec les professionnels des médias était de faire un retour sur les moments forts du congrès constitutif de l’Union africaine des Ong de développement, qui s’est déroulé du 18 au 19 Août dernier à Yamoussoukro en Côte d’Ivoire d’une part et de présenter à la presse les membres de la coordination au  niveau du Bénin et les défis qu’elle compte relever pour les cinq prochaine années.

Selon Mathieu Kakpo, principal communicateur de la séance, l’Afrique amorce un nouveau tournant dans son histoire avec l’entrée en vigueur des Objectifs du développement durable (Odd). Nés récemment en 2015, les Odd nécessitent une réelle appropriation par tous les acteurs de développement pour sa réalisation à l’horizon 2030.

« Atteindre cette nouvelle qualité de développement impose de repenser le rôle de chaque catégorie d’acteurs, y compris celui des organisations de la société civile, et appelle même à revisiter les grands paradigmes qui conduisent à le matérialiser » a expliqué le conférencier qui ajoute qu’il a paru essentiel à un certain nombre de leaders de ces organisations non gouvernementales d’Afrique et de la diaspora d’initier un creuset pour mutualiser les actions.

C’est ce qui a conduit 171 délégations d’organisations non gouvernementales  africaines au congrès de Yamoussoukro où le Bénin a été élu  pour tenir le poste de Vice-présidence en charge de l’Afrique de l’Ouest. Poste qu’occupe Mathieu Kakpo qui dirige l’Ong Bénin-Alafia. Le Journaliste ivoirien Satigui Koné a été élu pour diriger la présidence de l’Union.

Une vue de la salle lors de la conférence. Photo:Azcool

Une vue de la salle lors de la conférence de presse. Photo:Azcool

             Les défis à relever au Bénin…

De retour au pays, la coordination béninoise ne compte pas perdre du temps pour la réalisation de sa mission. Elle a identifié 10 priorités sur lesquelles les organisations membres axeront leurs interventions.

Il s’agira d’accélérer le développement rural et contribuer à optimiser l’agriculture, l’élevage et la pêche en renforçant les capacités humaines, matérielles et techniques des producteurs, d’ accompagner tous efforts d’amélioration de la qualité de l’éducation et de la formation professionnelle, d’appuyer les collectivités territoriales, d’ impliquer la jeunesse dans l’élaboration, la mise en œuvre et l’évaluation des principales initiatives de développement.

Il est aussi question de contribuer aux efforts de renforcement de la démocratie, de protection des droits de l’homme et de la dignité humaine, d’adoption de la gouvernance ouverte et de la participation citoyenne, de contribuer à opérationnaliser une industrie performante en matière de tourisme, la culture et l’Artisanat, d’accompagner toutes actions visant à promouvoir la paix, la sécurité et la stabilité au Bénin  pour ne mentionner que ses priorités.

Ces différentes priorités concordent avec les 14 thématiques d’intervention de l’UAOD.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 ⁄ 3 =