Virus Lassa : un cas suspect en attente de confirmation à Avrankou

Embed from Getty Images

Les autorités de la Direction départementale de la santé du département de l’Ouémé ont procédé vendredi à l’inhumation du corps d’une fillette décédée des suites de ce qui s’apparente à une fièvre hémorragique à virus Lassa.

La fillette originaire de l’arrondissement de Kouti dans la commune d’Avrankou a rendu l’âme selon des sources dans un hôpital privé de Porto-Novo, la capitale.

Les autorités sanitaires soupçonnent une fièvre hémorragique à virus Lassa en entendant les résultats des analyses pour une confirmation définitive.

En entendant de confirmer, les responsables en charge de la santé dans l’Ouémé ont procédé à l’inhumation du corps selon les règles strictes à observer en cas de suspicion d’un tel virus.

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *