JEA 2016 : "Non au mariage des enfants"

Une vue de la marche avec la ministre Mathys Adidjatou et la représentante de l’Unicef. Photo : twitter: @Awanabi Waliyath

Une vue de la marche avec la ministre Mathys Adidjatou et la représentante de l’Unicef. Photo : twitter: @Awanabi Waliyath

Le Bénin, à l’instar de la communauté africaine a commémoré ce jeudi 16 juin la 26ème édition de la journée de l’enfant africain (JEA). C’est la première sous le gouvernement du président Patrice Talon dont la première dame Claudine Talon s’est engagée à New York à s’investir dans les campagnes de sensibilisation contre les violations des droits fondamentaux de l’enfant.

Des messages sur les banderoles . Photo : twitter: @Awanabi Waliyath

Des messages sur les banderoles . Photo : twitter: @Awanabi Waliyath

Pour marquer cette célébration, une marche contre le mariage des enfants est organisée à Cotonou pour répondre à la thématique de la journée placée sous le thème «L’élimination du mariage des enfants». De la place des Martyrs à la place de l’Etoile rouge, des centaines d’adolescents constitués autour d’associations de jeunes ont marché brandissant des pancartes et des banderoles pour inviter les communautés à faire du mariage des enfants une lutte citoyenne.

Ils sont appuyés par des organisations non gouvernementales impliquées dans les questions liées à l’enfance, le gouvernement avec la présence de la ministre en charge des affaires sociales Mathys Adidjatou et le Fonds des nations unies pour l’enfance Unicef.

Pour l’Unicef, cette marche vise à renforcer le plaidoyer pour la promotion des droits de l’enfant. C’est une occasion pour rappeler autorités à divers niveaux et aux communautés leurs rôles dans la protection des enfants face au phénomène de mariage précoce au Bénin notamment celui des filles.

Chaque 16 Juin, l’Union Africaine célèbre la journée de l’enfant africain (JEA), pour commémorer le massacre des écoliers de Soweto, en Afrique du Sud en 1976 sous le régime de l’apartheid.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
23 × 15 =