Faty : « Mon rêve, c’est d’aller à l’international avec ma musique »

L’espoir de la musique béninoise Fatima Kouchekeho alias Faty se révèle de plus en plus au public béninois. Son nouveau single « Nyona Tché » qui épaule le premier « To tché » est le reflet du chemin qu’entend tracer la jeune artiste pour la musique. Cet art qui la passionne et qui traduit son bonheur ! Bonheur qu’elle partage avec ses fans dans cette interview où elle s’ouvre à votre Webjournal sur la femme béninoise Mamabenin…Lisez !
FATY 1
 
Mamabenin : Fatima Kouchekeho bonjour !
Faty : Bonjour Mamabenin. Bonjour à tous les fidèles lecteurs de Mamabenin.
Mamabenin : Les fans de la musique vous connaissent sous le nom de Faty, dites-nous, comment va Faty ?
Faty: Je suis Fatima Kouchekeho à l’état civil alias Faty. Je rends grâce à Dieu, je vais super bien. Je l’espère et le souhaite pour chacun de vous !
Et les projets artistiques ? Qu’est-ce-que le public a manqué dans votre actualité ?
Faty: Je rassure mon public sur le fait qu’il n’a rien encore manqué sur mon actualité. Je travaille encore pour la sortie de mon album car voulant offrir le meilleur de moi à ceux qui aiment ce que je fais. Voilà mon actualité !
Depuis quelques jours, « Nyona tché » votre nouveau single ravive le cœur des mélomanes de votre voix. Ca exprime quoi cette chanson ?
Faty: « Nyona tché » qui veut dire « mon bonheur » parle en réalité de la quête du bonheur qui donne un sens même à nos efforts de chaque jour.
Vous traduisez ça comment « Nyona tché » ?
Faty: Eh bien, à travers « Nyona tché », j’invite et incite chacun de nous à la persévérance dans le travail, seule condition pour être heureux. « Nyona tché » fait la caricature de quelqu’un qui veut atteindre un objectif et qui ne se laisse distraire, ni ébranler par aucune tempête !
Et quand le refrain chante « Nyona tché ba n’dé ba n’dé ! » Faty veut-elle dire qu’elle est à la recherche du bonheur ?
Faty: (Sourire)…Bien sur ! Qui ne veut pas être heureux ?! Et bien moi aussi ! Seulement il faut que nous comprenions que le bonheur, c’est d’abord être en paix envers soi même et les autres. C’est surtout cette quiétude d’esprit que je recherche profondément.
Faty est belle, ravissante, souriante et attirante. Elle a tout pour être heureuse non ?
Faty: Je suis heureuse ! Et je le souhaite à tous. Le bonheur n’est pas la beauté physique, c’est surtout ce qu’on fait de soi-même.
Le bonheur pour Faty c’est quoi ?
Faty: Le bonheur pour moi, c’est être en harmonie avec soi-même. Trouver sa joie dans le bonheur des autres…Chercher profondément l’ennoblissement…Je n’occulte pas le matériel, c’est tout aussi important.
A remarquer aussi une note de persévérance dans ce single, est ce pour dire à vos fans « continuer d’avancer même si vous avez l’impression ça ne va pas » ?
Faty: Oui !!! Il faut foncer quoi qu’il arrive ! Reposons nous quand on est fatigué, pleurer quand nous en avons besoin, se relever lorsqu’on tombe…mais ne jamais, jamais céder. Ne jamais abandonner. La joie du succès vient des pleurs de nos échecs.
Quelles sont les thématiques qui inspirent le plus Faty ?
Faty: J’évoque la femme, le travail, l’humilité, l’espoir et bien d’autres thèmes qui font notre quotidien.
Y a-t-il des artistes du Bénin ou d’ailleurs qui vous influence en termes de style de musique ?
Faty: Les styles de Jolidon Lafia, Lokua Kanza, Charlotte Dipanda, John Mayer m’inspirent beaucoup.
Entre « To Tché » et « Nyona Tché » qu’est-ce-qui a changé dans votre style de musique?
Faty: La différence entre « To Tché » et « Nyona Tché », c’est l’intervention des percussions jouées à la manière des Wood Sound, un groupe béninois. C’est vrai que j’ai voulu jouer du rock sur « To Tché »
Le rêve de Faty coté artistique c’est quoi ?
Faty: Mon rêve artistique, c’est d’abord voir la musique béninoise à l’international à l’instar de bon nombre de pays. Donc vous comprenez logiquement mon rêve, c’est d’aller à l’international avec ma musique.
Et votre rêve coté bonheur c’est… ? 
Faty: Mon Bonheur c’est trouver chaque jour ma paix et ma joie dans ce que je fais en réussissant ma vie professionnelle et ma vie de femme aussi!
L’album arrive quand?
Faty: Mon équipe et moi travaillons toujours sur l’album. Vous serez informé pour la date.
Vos appréciations de ce site Web d’information basé sur l’actualité des femmes au Bénin ?
Faty: Je salue vraiment Mamabenin qui se bat pour porter haut la voix des femmes africaines. Nous ne pouvons qu’en être contente et vous remercier pour le travail qui se fait. Je vous remercie ici même pour ce moment privilégié à moi accordé !
Mamabenin : On vous a pris un peu plus de temps ! Faty merci !
Faty: Je voudrais vivement remercier votre équipe. Et remercier tous ceux qui chaque jour me soutiennent dans ce que je fais. Puisse Dieu bénir l’œuvre de nos mains pour de meilleurs lendemains. Pour de plus belles victoires. Vivement que votre bonheur soit. Bisous !
 
Réalisation: Bismarck Sossa

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 + 29 =