Donald Madégnan | « C’est une approche que nous voulons être généralisée à tout le département du Couffo »

Donald Madégnan est le Chef d’antenne du Programme alimentaire mondial dans le département du Couffo. A bâton rompu, il livre ses impressions à la suite de la remise d’enveloppes financières à 11 cuisinières des écoles à cantine à Klouékanmè.

Donald Madégnan, Chef d’antenne PAM dans le Couffo. Photo:@WFP/Bismarck Sossa
Avec vos plaidoyers, 11 de vos cuisinières à Klouékanmè viennent d’avoir l’opportunité de financer une activité génératrice de revenu grâce à l’appui du Centre de promotion sociale. Vos impressions à la suite de cette cérémonie.

Donald Madégnan : C’est un sentiment de fierté qui m’anime de voir ces dames aujourd’hui avec le sourire aux lèvres, la lueur d’espoir de savoir que ce qu’elles font n’est pas du tout oublié ou du moins ignoré par le Programme Alimentaire Mondial. C’est également un sentiment de satisfaction car nous estimons que ces femmes avec ces appuis financiers vont pouvoir au-delà de ce qu’elles font dans nos écoles renforcer leurs activités génératrices de revenu afin d’être plus aptes, et qui plus est, plus présentes dans les écoles. Toutes choses permettant de faciliter la cuisson des repas aux enfants et également pour être plus autonomes au niveau de leurs familles respectives.

Vos espoirs pour ces femmes cuisinières ?

C’est de faire un bon usage de cet appui financier, d’être très parcimonieuse dans l’usage qu’elles feront de ces ressources qui leurs sont attribuées. Qu’à travers cet appui financier on trouve un changement au niveau de leurs conditions de vie, qu’on trouve que cet appui a occasionné des changements transformationnels pour que ce soit un déclic pour les autres qui sont encore réticentes à accompagner cette initiative gouvernementale qu’est le programme des cantines scolaires.

D’autres femmes cuisinières auront les échos de cette action, que pensez-vous leur dire pour leur montrer qu’elles ne sont pas laissées de côté ?

Elles ne sont pas oubliées ! Elles sont les bienvenus. C’est une approche que nous voulons généraliser à tout le département du Couffo. Pourquoi pas faire tache d’huile afin qu’une généralisation soit faite au niveau de tout le Bénin. C’est également pour nous de rassurer les cuisinières qu’elles ne sont pas du tout oubliées au niveau du PAM et que les réflexions se poursuivent afin de trouver le moyen le plus adapté de les intégrer à travers des approches inclusives et incitatives pour qu’elles puissent se sentir à l’aise et que cette tâche noble qu’elles font de façon bénévole ne soit pas une tâche inutile mais plutôt puisse contribuer au développement local et surtout  au bonheur de nos apprenants au niveau des 517 écoles du Couffo.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 5 février 2023

    […] Lire aussi : Donald Madégnan- « C’est une approche que nous voulons être généralisée à tout le départe… […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
17 × 17 =