Cancer de sein: Avis sur la campagne My breast my life de Mata-Yara

Mata-Yara, est une Organisation non gouvernementale créée le 26 octobre 2018. Elle a fait son parcours, elle a marqué son temps, sa page. Elle a impressionné d’aucun, elle a reçu l’honneur de part et d’autres. 

La présidente de Mata-Yara Hermyone Adjovi au milieu de ses partenaires

Le 26 octobre 2019 marque le premier anniversaire de sa création. Ce jour inoubliable pour nous, ce jour où au-delà des actions que l’Ong partage sur sa page nous avions pu suivre de bout en bout et en direct au cours de sa convention annuelle son engagement pour la cause des femmes et des enfants. Son bilan et ses perspectives nouvelles pour 2019-2020 ont témoigné de combien elle est une organisation de visions. Pour sa première année d’existence, elle a reçu des personnalités comme la Secrétaire générale adjointe du ministère des affaires sociales et de la microfinance Elise Kossoko Fatima et le soutien indéfectible des partenaires qui lui ont fait confiance.

Mata-Yara tu mérites au-delà de ces mots qui ne sauront transmettre toute notre satisfaction, une grande félicitation. Félicitation, félicitation et encore félicitation.

Née nouvellement tu as boosté au-delà de tes efforts, tu t’es explosée au quotidien pour rendre service à la communauté. Et voilà la preuve par le nombre de personnes que tu as touchées (358000 personnes) et six (06) départements à savoir l’Ouémé, le Plateau, l’Atlantique, le Littoral, le Mono et le couffo qui ont bénéficié des actions. Tu as fait des merveilles sans pareil car conduite par une équipe dynamique présidée par Hermyone Adjovi.

L’organisation a fait du parcours et dans son engagement aux côtés des femmes, elle lutte contre le cancer de sein chez la femme. Et ce à travers son projet dénommé « My breast, my life ». Sa convention annuelle du 26 octobre a été également marquée par la 2ème édition du projet avec comme apport un dépistage gratuit pour toutes les femmes présentes à ladite convention. Ce volet de la convention a été animé par le médecin généraliste Doriane Ondemba.

Le cancer de sein est une maladie, un fléau qui fait des morts, des victimes, des ravages. Ce mal n’a pas une cause précise mais les facteurs de risque sont nombreux. Le cancer de sein affecte plus la communauté féminine que masculine.

Chacun doit donc prendre ses précautions pour ne pas tomber sur le coup de ce mal. Et c’est dans cette noble tâche que l’Ong Mata-Yara s’est engagée. Mata-Yara courage pour la suite et que tu vives longtemps, « nouveau départ, nouvelle vision ».

Par Merveille Mèhiya (contributrice)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 ⁄ 7 =