Le siège du Portail de la femme africaine inauguré à Porto-Novo

Depuis ce 1er mai, le projet à son siège physique disponible à Tokpota, un quartier de la capitale Porto-Novo.

L’équipe de coordination du projet Portail de la femme africaine au siège inauguré. Photo : Ferry Sossa

Le Portail de la femme africaine (PFA) est un projet ambitieux porté par l’Ong Action sociale. Il s’agit de fédérer les femmes africaines, toutes catégories sociales confondues autour d’une plateforme numérique pour renforcer leur participation au développement de l’Afrique.

L’initiative partie du Bénin pour sa phase pilote s’ouvre à tous les pays africains puisque la vision est d’avoir « au moins 50 millions de femmes africaines sur la plateforme » a confié Eugène Aguèmon, coordonnateur international de l’Ong Action sociale.

Au delà des ambitions du projet d’apporter sa contribution à l’autonomisation de la femme et la valorisation du potentiel féminin, Joëlle Marlyse Abattan, la coordonnatrice du Portail de la femme africaine au Bénin explique la valeur ajoutée du projet sur le plan de la solidarité, la formation et de l’éducation des femmes dans cette vidéo.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. TOTIN Édith Zoungbédé dit :

    J’aime vraiment ces genres d’initiatives à l’endroit de la gente féminine.
    Que Dieu nous élève

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
2 × 27 =