Vers une évaluation des 10 ans d’application du Code des personnes et de la famille au Bénin

La ministre des affaires sociales Mathys Adidjatou. Photo: Jeune Afrique

La ministre des affaires sociales du Bénin Mathys Adidjatou. Photo: Jeune Afrique

C’est la commune de Kandi dans le département de l’Alibori (nord du Bénin) qui accueille ce 15 mai les festivités officielles de la journée internationale des familles 2016. La première sous le président Talon dont l’un des projets de réforme est la revue des heures de travail dans la fonction publique afin d’apporter une solution à la déliquescence des familles au Bénin.

Dans un message adressé aux béninois la veille, la ministre des affaires sociales Mathys Adidjatou a annoncé qu’une table ronde sera organisée pour évaluer les dix ans d’application de la Loi n° 2002-07 du 24 août 2004 portant Code des personnes et de la famille en République du Bénin. Ceci aura pour effet d’identifier les forces et faiblesses de cette loi, les difficultés de son application et comment dix ans après cet outil juridique a contribué à renforcer les fondements de la famille et ses valeurs.

Dans de nombreux pays, cette célébration offre une occasion de mettre en lumière différents points d’intérêts et d’importance pour les familles. Cette année, les activités qui marqueront cette journée auront pour thème « Les familles, une vie saine et un avenir durable »

Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU dans son message adressé à la communauté internationale indique qu’ « en cette journée internationale des familles, agissons avec détermination pour le développement durable en créant des conditions propices à ce que chaque membre de la famille, quel que soit son âge, puisse réaliser son potentiel et jouer un rôle dans le monde. »

La Journée internationale des familles est l’occasion de mieux faire connaître les questions relatives à la famille ainsi que les processus sociaux, économiques et démographiques qui affectent les familles dans chaque pays.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 ⁄ 5 =