Sida: Le Pam accompagne l’autonomisation des femmes séropositives dans le département du zou

Après les départements du Mono/Couffo, le Programme alimentaire mondial (Pam) au Bénin a doté les centres de santé (sites de prise en charge Vih/Sida) et les groupements de femmes séropositives du Zou de matériels de travail. La cérémonie de remise s’est déroulée jeudi dans les locaux de la Direction départementale de la santé du Zou à Abomey.

Les femmes de l’association Afemezoc avec l’ensemble des outils reçus du PAM. Photo: Jonas H.

L’idée est de renforcer les activités de sensibilisation, de suivi nutritionnel, d’éducation nutritionnelle d’une part, et d’accompagner les activités génératrices de revenu (AGR) des femmes séropositives du Zou. C’est une action inscrite au menu du projet « Protection sociale sensible au Vih / Sida » du Programme alimentaire mondial au Bénin.

Le don d’une valeur de trois millions de francs CFA est constitué de matériels endopométriques et de kits de cuisine (bouteilles de gaz, récipients, marmites, cuillères, couteaux…) destinés aux centres de santé (sites de prise en charge Vih/Sida) pour les séances d’éducation nutritionnelle et les associations de femmes séropositives.

L’association des femmes médiatrices des départements du Zou et des Collines (Afemezoc) est rentrée avec des ustensiles de cuisine et une décortiqueuse d’arachide. Cette machine va accélérer désormais le processus de transformation de l’arachide en des produits dérivés (galette communément appelée kluiklui, huile d’arachide…) qui constitue la principale activité de cette association. « Cet appui inattendu du Pam va rehausser notre activité de transformation d’arachide » a confié la présidente Houétolokpon Philomène « très contente du geste du Programme alimentaire mondial à l’endroit des femmes de l’association« .

L’action du Pam est une solution à l’amélioration de la prise en charge nutritionnelle de personnes vivants avec le Vih/Sida et l’autonomisation des femmes sous ARV grâce aux activités économiques pour assurer leur indépendance financière. « Hier c’était un appui alimentaire, aujourd’hui c’est un appui en matériels de travail pour permettre aux personnes malades de se prendre en charge face à leurs problèmes. Cela contribue à la lutte contre la Faim Zéro au Bénin »  a signalé le porte-parole des bénéficiaires Alladaniwèkè Daniel.

Le Directeur adjoint du PAM Guillaume Amuli remet ici un matériel endopométrique destiné aux sites de prise en charge des PVVIH. Photo: Jonas H.

Pour Guillaume Amuli, Directeur adjoint de pays au bureau du Pam/Bénin, il s’agit d’accompagner les efforts du pays dans son engagement d’accélérer la riposte au vih/Sida mais aussi pour l’atteinte des objectifs 90-90-90 de l’Onusida. « La prise en charge des personnes vivants avec le vih/Sida ne se limite pas aux soins médicaux mais comporte des compléments dans le cadre d’une démarche de prise en charge globale des mesures d’accompagnement qui visent à développer et maintenir l’autonomie des personnes à l’égard de la maladie » a dit le directeur adjoint Guillaume Amuli.

L’autonomisation des femmes grâce aux activités génératrices de revenus  gage d’une sécurité alimentaire au sein des ménages affectés ou infectés est la promotion d’une alimentation saine et équilibrée basée sur la valorisation de certains aliments locaux à haute valeur nutritionnelle.


Guillaume Amuli, Directeur adjoint au Pam/Bénin.
Le représentant du Préfet Julien Ouankp lors de la remise d’une bassine à la présidente des femmes médiatrices du Zou/Collines. Photo: Jonas H.

Il y a quelques jours, le Pam a offert quatre motos tricycles aux groupements de femmes porteuses du Vih Sida du Mono-Couffo et vient d’ajouter sur la liste les femmes séropositives du Zou. « Que les matériels favorisent un meilleur suivi de l’état nutritionnel des bénéficiaires et renforce le niveau de leur sécurité alimentaire » est le vœu du représentant du préfet du Zou Julien Ouankpo soutenu par Evariste Tokplonou, Directeur départemental de la santé qui promet suivre les centres de santé pour une utilisation efficiente du matériels offerts par le Programme alimentaire mondial.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 × 3 =