Le Pam offre 04 motos tricycles aux groupements de femmes porteuses du Vih Sida du Mono-Couffo

Fidèle à ses interventions à l’endroit des personnes infectées et affectées par le Vih/Sida, le Programme alimentaire mondial (Pam) au Bénin a offert mardi du matériels roulants aux groupements de femmes porteuses de Vih/Sida dans les départements du Mono et du Couffo. La cérémonie de remise s’est déroulée au Centre d’information, de prospective, d’écoute et de conseil (Cipec/Mono).

Les 04 motos tricycles offertes par le PAM aux groupements des femmes PVVIH du Mono-Couffo. Photo: Jonas Hounmanou

D’un coût global estimé à quatre millions de francs CFA, l’appui du Programme alimentaire mondial (Pam) s’inscrit dans le cadre du projet « Protection sociale sensible au Vih/Sida ». Dans les départements du Mono-Couffo, ce projet impacte plusieurs femmes PVVIH réunies au sein de quatre groupements majeurs.

L’initiative financée par le Fonds Lux (Fonds luxembourgeois) appuie les femmes sur le plan de l’éducation nutritionnelle en apportant de l’information, de la formation sur les bonnes pratiques alimentaires et un accompagnement aux activités génératrices de revenus mises en place par les associations féminines pour assurer leur indépendance financière.

Jeannette Bossou de l’association Missité entourée de ses membres avec une des motos. Photo: Jonas H.

Dans la pratique, les groupements de femmes PVVIH du Mono-Couffo sont organisés autour de diverses activités génératrices de revenus qui tournent autour de la production et de la transformation agricole. C’est le cas de l’association Miannondékè spécialisée dans la production maraîchère et la culture de riz à Houin, un village de la commune de Lokossa.

En apportant quatre motos tricycles aux groupements, le Pam allège la tâche aux membres dans leur processus de production. « Les engins favoriseront le transport des produits des champs vers les lieux de transformation et ensuite vers les points de commercialisation » a expliqué Guy Adoua, le Représentant Résident du Programme alimentaire mondial au Bénin au cours de la cérémonie de remise.

Le Représentant Résident du PAM au Bénin Guy Mesmin Adoua remet la clé d’une moto à la porte parole des groupements bénéficiaires. Photo: Jonas H.

« Le geste rend les groupements de PVVIH plus autonome » pense le Directeur départementale de la santé du Mono Hounkonnou  Etienne appuyé par la coordonnatrice du Conseil national de lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme (CNLS-TP) Docteur Dorine Danmitondé convaincue que « le  Pam a fait le bon choix en offrant des motos tricycles aux groupements de femmes porteuses du Vih/Sida ».  

Le Pam « est déterminé à assister » les personnes touchées par le Vih/Sida avec des actions durables a confié Guy Adoua satisfait des différentes initiatives entrepreneuriales qui traduisent la volonté des femmes à travailler pour assurer leur indépendance économique et garantir leurs besoins alimentaires. « Grace aux activités génératrices de revenus, à la bonne alimentation, à la prise des ARV, beaucoup ont une charge virale indétectable » a témoigné Angélique Guézo Mèvo, la responsable du Cipec/Mono-Couffo. Le chargé de mission du préfet du Mono  Assou François exprime le vœu que « les motos tricycles apportent une plus-value aux activités » des bénéficiaires accompagnées, soutenues et protégées par le Pam.

Les bénéficiaires ont dit…. [VIDEO]

Impressions de quelques bénéficiaires du don du PAM

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 ⁄ 4 =