Après les inondations de 2019 : Le Pam vient en soutien nutritionnel aux enfants dans 05 communes

L’appui du Programme alimentaire mondial (Pam) aux sinistrés des inondations de 2019 au Bénin se poursuit. Cette fois-ci, l’institution onusienne offre de la farine améliorée aux enfants, femmes enceintes et femmes allaitantes de cinq communes touchées par cette catastrophe l’année dernière.

Stock de vivres destinés aux femmes et enfants vulnérables des inondations de 2019. Photo: Jonas H.

Cet appui nutritionnel concerne les populations vulnérables des communes des Aguégués, Adjohoun, Athiémé, Dangbo et Grand-Popo.

Pour rappel, lors des inondations de 2019, le gouvernement du Bénin avait sollicité le Système des Nations Unies pour un accompagnement à la réponse à apporter aux populations sinistrées. Les évaluations diligentées avaient dégagé cinq communes fortement touchées que le Programme alimentaire mondial (Pam) en tant que  leader de la thématique « Gestion des crises et catastrophes » au sein du Système des Nations Unies (SNU) a décidé d’accompagner.

Selon les explications fournis par Dieudonné Migan, assistant au programme au bureau du Pam à Cotonou, l’assistance humanitaire du Pam à deux volets : une distribution générale de vivres aux ménages vulnérables et un appui nutritionnel aux enfants de moins de cinq ans, aux femmes enceintes et femmes allaitantes.

Une femme de retour de la réception de ses cartons de farine le 11 juin à Dangbo. Photo: Jonas H.

Le premier volet est bouclé et avait impacté 8000 ménages qui avaient reçu des dons de vivres (maïs, pois jaune, huile enrichie, sel iodé…). Le 2e volet est en cours à travers « la fourniture, la distribution et la mise à disposition des aliments nutritionnels à savoir le Super Céréale avec sucre pour les femmes enceintes et allaitantes et le Super Céréale Plus pour les enfants de moins de cinq ans » détaille Dieudonné Migan du Pam rencontré sur le site du centre de santé de Dangbo.

Pourquoi cette cible particulière ?  En situation d’urgence par rapport à la nutrition et à la sécurité alimentaire, « les plus vulnérables qui vont manquer de repas et tomber en malnutrition sont les enfants de 6 à 59 mois, les femmes enceintes et les femmes allaitantes » argumente  Jeannine Agbo Monlemey Lawani, Chef division promotion nutrition et surveillance de l’état nutritionnel à la direction de la santé de la mère et de l’enfant (DSME).

Pour la présente opération de distribution, les bénéficiaires ont été identifiés dans les communautés avec des critères bien définis statuant sur leurs états nutritionnels. La farine qu’apporte le Pam contribuera à « augmenter l’apport énergétique de l’enfant et lui permettra de ne pas tomber dans la dénutrition ou la malnutrition » a confié Jeannine Agbo Monlemey Lawani du ministère de la santé.

Des exemplaires de la farine offerte par le PAM pour améliorer l’état nutritionnel des enfants et femmes enceintes. Photo: Jonas H.

« Ils m’ont donné des sacs de farine pour l’alimentation de mon enfant. Je dis merci au Pam pour ce geste » a dit Suzanne Dossou juste après la réception de son lot sur le site de Dangbo. « Cette farine aidera le développement de mes enfants ; j’en ferai bon usage » ajoute sa compagne Cathérine Zozoun, mère de deux enfants.

Avant la réception des vivres, les bénéficiaires ont suivi au préalable une séance de sensibilisation sur les mesures d’hygiène dans le contexte du Covid-19 au Bénin. Cette sensibilisation est renforcée avec une éducation nutritionnelle sur comment alimenter un enfant et une démonstration culinaire sur la préparation de la farine reçue.

« Nous témoignons notre gratitude au Pam pour ce geste très humanitaire à l’endroit de notre population » a dit Fulbert Houéssou, le secrétaire général de la mairie de Dangbo avant de conseiller les bénéficiaires de veiller à ce que les farines puissent aller vers leurs destinataires. « Ce n’est pas à vendre, ce n’est pas pour papa, c’est pour l’enfant » a rappelé l’autorité communale aux femmes bénéficiaires.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
9 + 25 =