Adidjatou Mathys et les femmes républicaines s’engagent pour une meilleure participation à l’animation de la vie politique

La Ministre Mathys Adidjatou. Photo: Benoit Koffi

L’Infosec a servi de cadre ce mercredi à la séance d’appropriation du cadre juridique du Bloc Républicain après le congrès constitutif du 08 décembre 2019 de ce parti adoubé par le Président Patrice Talon. Cette rencontre qui a connu la présence effective du Ministre d’État Abdoulaye Bio Tchané, membre du présidium du bureau est une exigence de l’article 54 des statuts du Bloc républicain. À cette occasion et au terme de ladite séance, les femmes républicaines se sont engagées pour une meilleure participation de leur part dans l’animation de la vie publique et pour plus de présence dans les instances de prise de décision.

Venues de tout le Bénin, les femmes républicaines ont eu droit, au cours de cette séance, à l’appropriation des contenus des lois portant Charte des partis politiques, du Code électoral, des Statuts du Bloc Républicain ; à la présentation du Logo du Bloc Républicain ; à l’explication du processus d’enrôlement ; à leur sensibilisation et mobilisation pour une meilleure visibilité et représentativité aux fins de l’atteinte des objectifs du Bloc Républicain.

Après le mot introductif de Mariama Baba Moussa, le ministre Adidjatou Mathys a pris la parole pour saluer la forte mobilisation des femmes républicaines à cette rencontre. Aussi a-t-elle invité ces femmes à s’engager massivement et à porter haut les couleurs et les valeurs du Bloc Républicain pour des lendemains victorieux. Il faut dire que le ministre d’État, Abdoulaye Bio Tchané a rappelé que le cadre juridique du Bloc Républicain a consacré le rôle des femmes avec 30% des postes dans les structures décentralisées.

Il faut dire que quatre communications animées respectivement par l’honorable Sofiatou Arouna Schanou, Floriane Dagniho, Docteur Inès Hadonou- Toffoun et Rachidatou Fatolou ont meublé la séance. Par ailleurs, ces femmes républicaines ont profité pour passer en revue les opportunités qui leur sont offertes par le Gouvernement et contenues dans le Programme d’Actions 2016-2021.
Il est revenu à Maïmouna Baboni Sinimbou de faire cet exercice qui a permis de percevoir les projets d’action du gouvernement qui visent à impacter les femmes.
 
Par Hermann Obinti

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 − 5 =