Cantines scolaires : 04 challenges que les organisations partenaires doivent relever à l’avenir

En marge à sa tournée dans le nord du Bénin, le Représentant Résident du Programme alimentaire mondial (Pam) Guy Adoua a pris contact mardi et mercredi avec les agents de terrain du Programme national de l’alimentation scolaire intégré (Pnasi) du Borgou et de l’Alibori. Objectif : partager les défis à relever pour assurer davantage de bons résultats autour du programme des cantines scolaires.

Le Représentant Résident du PAM/Bénin Guy Adoua le 17 février 2021 à Parakou. Photo: Jonas H.

De la rencontre à la mairie de Kandi dans l’Alibori à la Direction départementale des enseignements maternel et primaire du Borgou à Parakou, plus de 60 agents de terrain impliqués dans la mise en œuvre du programme des cantines scolaires à la base ont eu l’occasion d’échanger de vive voix avec le Représentant Résident du Programme alimentaire mondial (Pam).

Chargés de programme, superviseurs, médiateurs, médiatrices, les agents de terrain rencontrés dans les départements du Borgou/Alibori sont sous la direction de Sianson et Caritas Bénin, des organisations partenaires du Pam dans le cadre du programme des cantines scolaires. Les deux séances de prise de contact avec le Représentant Résident Guy Adoua ont permis aux agents de prendre connaissance des nouveaux défis à relever pour continuer à assurer et garantir les repas scolaires aux enfants à l’école. Et parlant de défis pour l’avenir du programme qui court vers la fin de la première phase de quatre ans (2017 – 2021), l’on peut résumer en quatre challenges majeurs.

Les 04 défis d’un agent de terrain pour le succès du programme des cantines scolaires

L’agent de terrain est le principal contact avec les communautés dans le processus de la mise en œuvre du programme des cantines scolaires dans chaque commune bénéficiaire. Du chargé de programme au médiateur en passant par le superviseur, chaque acteur devrait approprier son rôle dans la chaine et jouer sa partition comme il faut peut-on retenir des discussions au cours de la rencontre avec le patron du Programme alimentaire mondial.

Les agents de terrain de Caritas Bénin le 17 février 2021. Photo: Jonas H.

Dans son intervention, les prochains défis pour les agents de terrain se résument en quatre points.

  • Renforcer le rôle des communautés : les acteurs sont appelés à sensibiliser et à contribuer à l’éducation de la communauté pour favoriser une meilleure appropriation du programme gage de sa durabilité et sa pérennisation. D’une école à une autre, d’une commune à une autre, la participation communautaire n’est pas la même. Le défi des agents de terrain est d’organiser des moments d’écoute à l’endroit des communautés pour les amener à comprendre leur partition dans le succès des cantines scolaires
  • Harmoniser les chiffres dans les rapports : il est attendu des agents de terrain de prendre au sérieux la collecte et la transmission des données statistiques indispensables à l’analyse des résultats du programme et à la prise de décision. Il est nécessaire pour l’agent de collecter et de transmettre des données fiables
  • Améliorer la communication pour renforcer la compréhension des communautés : il s’agit d’échanger, de discuter, de déterminer ensemble avec les communautés les défis spécifiques à relever et anticiper les solutions avec les communautés en maintenant une communication régulière
  • Faire preuve d’innovation à tous les niveaux en apportant des solutions créatives et innovantes ayant une valeur ajoutée dans la mise en œuvre du programme à la base

Pour le Représentant Résident Guy Adoua, ces défis qui sont en même temps des priorités doivent guider désormais les actions et les prises de décision de chaque agent sur le terrain. « Mettons-nous au travail » a-t-il lancé à ces partenaires tout en exprimant ses appréciations et sa reconnaissance pour les efforts qu’ils consentent chaque jour pour donner la possibilité à un enfant sur deux au Bénin d’avoir un repas chaud à l’école.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
17 − 3 =