Le Festival international couleurs d’Afrique (Fica) se précise pour décembre à Porto-Novo

Le comité d’organisation du Festival international couleurs d’Afrique (Fica) a donné sa première conférence de presse mercredi pour lever le voile sur le contenu de l’événement. La rencontre avec les acteurs et journalistes culturels s’est tenue à l’Ecole du patrimoine africain (Epa) à Porto-Novo.


Une vue d’ensemble du comité d’organisation du festival, les acteurs culturels et journalistes à la fin de la conférence. Photo: Fica

C’est un évènement culturel porté par l’Association culture et développement d’ici et d’ailleurs (CDIA). La première édition qui se prépare activement aura lieu du 19 au 22 décembre prochain à Porto-Novo et Akpro-Missérété a annoncé le comité d’organisation.

En face pour entretenir les acteurs culturels et journalistes ce mercredi, le délégué général du festival Ésaïe Eriyomi Adéossi, le directeur artistique Mathieu Kakpo et la chargée de communication Ariane Etéka ont passé en revue les aspects liés aux activités du festival, l’évolution des échanges avec les potentiels partenaires, le processus d’appel à candidature ayant conduit à la sélection des pays participants et les perspectives pour la réussite du festival.

Sur la période du 19 au 22 décembre, 15 pays sont attendus pour partager des pans de leurs cultures au Bénin. La programmation conçue par le comité d’organisation offre une gamme d’activités couvrant diverses disciplines artistiques et culturelles.

04 séries d’activités attendues au Fica 2019

Selon les détails fournis par le délégué général du festival Ésaïe Eriyomi Adéossi, les activités au Festival international couleurs d’Afrique (Fica) se résument en :

  • Des conférences sur les thématiques « culture, tourisme et l’artisanat »
  • Une foire artisanale et culturelle: la foire « Aux couleurs d’Afrique » pour promouvoir les produits d’arts et de l’artisanat des pays participants.
  • La promotion de la gastronomie africaine
  • Des concerts de musique et de danse, des projections cinématographiques, des soirées de défilé de mode (avec une ouverture sur le kanvo)
  • Des expositions artistiques (avec une ouverture sur la science divinatoire Ifa)
  • Des visites touristiques pour faire découvrir le patrimoine culturel de Porto-Novo

L’idée pour le comité est d’offrir à la capitale du Bénin, un festival d’envergure internationale qui offre un canal de promotion et de diffusion aux attraits culturels de la ville. Le festival offrira la possibilité pour les citoyens de vivre des créations artistiques d’autres pays africains, l’opportunité pour les artistes locaux d’accueillir chez eux des créateurs internationaux et d’en tirer profit du brassage culturel. Déjà pour cette première édition, le comité annonce la Sénégalaise Maréma Fall (artiste musicienne, lauréate du Prix Découverte RFI 2014) comme la marraine du festival.

Note sur le Festival couleurs d’Afrique

Le festival  a pour objectifs :

– d’accompagner le développement de la professionnalisation du secteur des arts et de la culture,
– de faciliter le brassage culturel et développer un réseau régional entre les acteurs de l’industrie musicale, du cinéma, de la mode et des arts de la rue,
– de développer des résidences artistiques et promouvoir le métissage artistique entre les pays du Sud et ceux du Nord en favorisant l’émergence de nouveaux talents.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 × 15 =