JIF2019 | Ramata Riwanou et le Refis célèbrent les femmes à Sakété

La Journée internationale de la femme se résume-t-elle à une journée festive ? « Non » pense Ramata Riwanou qui a convié les femmes à percevoir leur contribution, leur rôle et leur place dans la société.

Une vue des femmes présentes à la célébration du 16 mars. Photo: Ferry Sossa

A Sakété dans le département du Plateau, Ramata Riwanou, une jeune femme leader du Réseau des femmes intellectuelles de Sakété (Refis) a mobilisé les femmes de la commune autour d’une journée de réflexion au centre des jeunes de la localité. « Cette journée ne sera pas que festive. Nous en ferons également une journée de réflexions pour nous femme afin de réfléchir sur les problèmes qui minent notre quotidien et aussi chercher les voies et moyens pour avoir plein droit de cité lorsqu’il s’agira pour nous d’apporter notre contribution au développement de notre commune » a rappelé la jeune leader, présidente du comité d’organisation de la Jif à Sakété.

L’idée de célébrer la femme a été saluée par le maire de la commune Pierre Adéchi. « Je suis content car en 2018 notre commune n’avait pas célébré la journée internationale de la femme. Nous constatons aujourd’hui qu’une initiative est née et nous ferons en sorte que l’année prochaine, toutes les couches de femmes de Sakété soient représentées pour marquer cette journée » s’est réjoui le maire appelant les femmes à plus d’engagement.

Ramata Riwanou du REFIS lors de son intervention. Photo: Ferry Sossa

La femme, c’est aussi une voix dans les instances de prises de décision. Au Bénin, cette présence demeure faible. Martine Bankolé et Awaou Bissiriou, deux femmes politiquement engagées pour les élections législatives et la conseillère en charge de l’arrondissement central de Sakété ont invité les femmes à avoir le courage de s’engager dans l’animation de la vie publique. « Osons-nous engager! C’est très important » a dit Awaou Bissiriou. « Tant que notre monde ne sera pas égalitaire nous devons continuer à nous battre » a rappelé Ramata Riwanou du Réseau des femmes intellectuelles de Sakété (Refis)

Les femmes leaders invitées à la célébration. Photo: Ferry Sossa

Une communication sur le militantisme féminin a servi de cadre d’échange d’expériences. L’idée est d’inciter les femmes à s’engager dans l’animation de la vie publique et d’être des actrices du développement de leur localité.

Entre autres activités de la journée, une séance de sensibilisation sur les services de planification familiale et une causerie sur le rôle et la place de la femme dans la société ont permis de relever la participation de la femme dans la marche vers le développement.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 ⁄ 12 =