[SPONSORISE] Testé efficace à Ibadan contre le cancer de la prostate le « PROSTAK » du Béninois Daniel Koussinou continue de faire le tour du Nigeria

Le génie béninois en matière de médecine traditionnelle continue de faire parler de lui au-delà des frontières nationales. Daniel Koussinou, Tradithérapeute de renommée africaine gagne peu à peu les villes du Nigeria.

L’inventeur du PROSTAK Daniel Koussinou. Photo: CellCom

Après la région d’Ibadan en avril dernier, notre compatriote Koussinou basé à Adjarra dans le département de l’Ouémé a été identifié parmi les chercheurs de la médecine ancestrale sur le plan continental pour une exposition à Kano  dans le nord du Nigeria.

Ses recherches basées sur le très célèbre produit « PROSTAK » l’ont propulsé une fois encore dans le rang des meilleurs chercheurs de la sous-région. Testé sur un patient du cancer de la prostate dans l’un des plus grands centres privés du pays, le Prostak a révélé son efficacité. C’est ce qui milite donc en faveur de son choix pour une exposition dans la capitale de l’État du Kano, deuxième ville la plus peuplée du Nigeria.

Que savoir du « PROSTAK » ?

Le PROSTAK est un produit de la pharmacopée africaine conçue au Sud-Est du Bénin par Daniel Koussinou à base de plantes médicinales naturelles. Il est préparé pour une guérison définitive de la maladie du cancer de la prostate au bout d’un traitement bien suivi. Mieux, il permet d’éliminer les résidus de l’urine chez le patient.

Son efficacité a été approuvée en Avril 2018 lors d’une Foire internationale des produits de la Pharmacopée organisée à Ibadan au Nigeria. A ce grand rendez-vous international de promotion de la médecine africaine, le PROSTAK a été également testé sans toxine.

À noter que le cancer de la prostate est la forme chronique de la maladie de la prostate qui affecte dangereusement l’espérance de vie du souffrant. Il se manifeste généralement par le besoin fréquent d’uriner, des difficultés à retenir l’urine ou, au contraire, à commencer d’uriner, l’impossibilité d’uriner, le débit urinaire faible ou discontinu, des douleurs ou sensations de brûlure à la miction, la présence de sang dans les urines, l’éjaculation douloureuse et autres.

 

La santé n’a pas de prix, dit-on. Contacter M. Koussinou au Tel (00229) 66 826991 / 97078212 pour se procurer le PROSTAK. Il est au quartier Djèvié-Wadon dans l’arrondissement de Honvié, Commune d’Adjarra (Bénin)

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *