Un atelier pour renforcer la relation élus locaux – cantines scolaires dans le Nord Bénin

Le Programme alimentaire mondial au Bénin a mobilisé mardi les élus locaux, autorités locales et cadres des services décentralisés des communes du Nord Bénin sur la question de l’engagement communautaire autour des cantines scolaires. La rencontre d’information et de plaidoyer s’est déroulée à Hôtel Métropole de Parakou.

Une vue d’ensemble des participants à la rencontre de Parakou le 24 novembre 2020. Photo: Jonas H.

Que les enfants mangent à l’école est déjà une réalité pour plus 620,000 écoliers du Bénin depuis quatre ans. La ligne d’attaque actuelle du Programme alimentaire mondial (Pam) en charge de la mise en œuvre du programme des cantines scolaires est de s’assurer que tous les acteurs indispensables à la réussite du programme s’approprient suffisamment le contenu et comprennent leurs rôles. Dans cette vision, les élus locaux et les autorités locales ont une place de choix pour le renforcement de la relation communauté – école – cantine.

En organisant une nouvelle rencontre d’information et de plaidoyer à Parakou, le Programme alimentaire mondial (Pam) entend renforcer davantage la participation des élus locaux et des autorités locales du Nord Bénin autour du programme des cantines scolaires mais surtout de les impliquer dans la mobilisation des communautés pour une appropriation suffisante du programme par leurs populations respectives. « Cette rencontre est l’aboutissement d’un long processus qui a permis avec l’appui de l’Association nationale des communes du Bénin (ANCB) de tracer les grandes lignes d’un partenariat qu’il s’agit aujourd’hui d’enrichir de nos réflexions » a confié Eunice Nago Koukoubou, chargée de programme au Programme alimentaire mondial.

Les autorités lors du lancement des travaux à Métropole Hôtel. Photo: Jonas H.

En mai 2020, une première rencontre avait mobilisé les élus à Bohicon (Sud du Bénin) autour de la même problématique. Cette deuxième rencontre intervient dans un contexte post électoral où de nouveaux élus ont intégré les cercles de décisions dans les communes. L’initiation de ces échanges contribue à informer les nouveaux élus mais aussi à susciter de leur part un regard plus participatif dans le développement des cantines scolaires.

Il s’agit de les engager sur le sujet afin que les problèmes qui freinent le bon déroulement des activités des cantines scolaires dans les écoles soient sur la liste des préoccupations au cours des sessions communales. « Cet atelier permettra aux nouvelles autorités locales d’appréhender l’étendue de leurs responsabilités dans la réussite du programme » pense Déré Chabi Iyah, le préfet du département de l’Atacora encourageant les participants à la recherche de solutions localement objectives pour répondre aux défis qu’imposent les cantines dans les écoles bénéficiaires.

« …susciter plus l’engagement des élus locaux pour qu’ils puissent nous aider à mobiliser les communautés »

En une journée, les participants ont revisité les réalisations du Programme national de l’alimentation scolaire intégré (Pnasi) dans les quatre départements du Nord/ Bénin et un exemple concret de synergie d’action entre le Pam et Educo Ong pour l’apport de source d’eau potable pour quelques écoles à cantine scolaire dans les communes de Bembèrèkè et Sinendé.

« Ce programme est en adéquation avec le deuxième objectif de développement durable intitulé éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable » a dit le préfet du Borgou Djibril Mama Cissé tout en invitant chaque participant à la rencontre de Parakou « à un engagement effectif et à l’implication des conseils communaux et locaux ainsi qu’à la mobilisation des communautés en vue du succès et de la pérennisation de ce programme inédit qui fait du Bénin une référence ».

Dans les quatre départements du Nord Bénin, 1755 écoles sont bénéficiaires du programme des cantines scolaires pour un impact sur plus de 245,000 enfants dont 110811 filles.

Ils ont dit… [Vidéo]

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 × 9 =