Corona virus: Le Système des Nations-Unies renforce les efforts du gouvernement dans les secteurs de l’éducation et de la santé

Les agences du Système des Nations-Unies (SNU) au Bénin apportent leurs contributions aux efforts du gouvernement dans le cadre de la riposte face à la maladie du Covid-19. Dans le secteur de l’éducation, le SNU a mis à la disposition des écoles des équipements pour favoriser et renforcer le lavage des mains.

Une vue d’ensemble des chefs d’agences du SNU le 18 juin au CS Belles Rives de Kraké. Photo: Jonas H.

Le don estimé à près de 164 millions de francs CFA est destiné à l’ensemble des écoles à cantines scolaires mais « avec un focus sur les départements de l’Alibori, du Borgou et de l’Atacora » a dit le Coordonnateur du Système des Nations-Unies Siaka Coulibaly jeudi lors d’une visite conjointe de terrain effectuée avec les chefs des agences onusiennes au Complexe scolaire « Belles Rives » de Kraké (commune de Sèmè-Kpodji).

L’appui est composé d’un ensemble d’équipements pour favoriser et renforcer les activités d’hygiène dans les écoles à cantines scolaires. Le lavage régulier des mains à l’eau et au savon dans le contexte lié à la Covid-19 est particulièrement visé.

En chiffre, ces équipements sont composés entre autres de:

  • Plus de 7000 dispositifs de lavage de mains
  • 400 bidons de stockage d’eau pour favoriser l’accès à l’eau dans 100 écoles
  • 929 cartons de savons
  • 100,000 affiches de sensibilisation sur la Covid-19
  • 05 bidons de 50 litres de savon liquide
Dispositif de lavage de mains offerts par le Système des Nations-Unies au Bénin
Une vue des dispositifs de lavage de mains à mettre à la disposition des écoles. Photo: Jonas H.

Dans l’immédiat, il s’agit d’assurer la continuité des repas scolaires aux enfants même si les écoles sont réduites actuellement aux élèves des classes du CM2. La mise à disposition de bidons de stockage d’eau en faveur des écoles ayant des difficultés d’accès à l’eau, du savon et la mise en place de plus de 7000 dispositifs de lavage de mains va accentuer les activités d’hygiène déjà intégrées à la mise en œuvre du programme des cantines scolaires. Cela répond aussi aux besoins spécifiques des écoles pour améliorer et faciliter le lavage régulier des mains par les enfants en ce temps de Covid-19.

Le Système des Nations-Unies compte inscrire ces actions dans la durée. Les interventions à venir s’inscriront dans une approche intégrée qui mettra en lien l’éducation, la santé et les autres activités de développement dans une vision d’atteindre l’objectif de développement durable ODD 4 relatif à l’éducation de qualité.

Le Ministre des enseignements maternel et primaire Karimou Salimane pose avec une élève du CS Belles Rives de Kraké le 18 juin. Photo: Jonas H.

Face aux défis majeurs qui entravent l’atteinte des ODD en général dans le contexte actuel marqué par la crise sanitaire mondiale de la Covid-19, les équipements, objet du don de ce jour contribueront à coup sûr à garantir et à renforcer le droit des enfants à l’alimentation, à l’éducation et à la santé.


Karimou Salimane, ministre des enseignements maternel et primaire (Memp).

Appréciant les efforts en cours pour maintenir l’enseignement dans les écoles, le coordonnateur du Système des Nations-Unies conclut que « les modalités et les mesures prises par le gouvernement pour la reprise de l’école permettent d’une part d’assurer la continuité des enseignements pédagogiques pour l’année scolaire 2020, et d’autre part, de permettre aux enfants d’accéder à l’éducation tout en préservant leur santé face à la Covid-19 ».

Des cartons de savon pour favoriser le lavage des mains dans les écoles. Photo: Jonas H.

929 cartons de savon apportés par le Programme alimentaire mondial (PAM)

C’est l’agence onusienne en charge de la gestion du programme des cantines scolaires au Bénin. Le Programme alimentaire mondial (Pam) a apporté 929 cartons de savon pour renforcer le lavage des mains dans les écoles. « Nous remercions tout particulièrement le Programme alimentaire mondial qui au-delà de la mise en place des vivres, nous a agréablement surpris en mettant à notre disposition des pains de savon, ceci pour faciliter aux enfants le lavage régulier et systématique des mains en cette période sensible de prévention permanente contre le corona virus » a témoigné le directeur du complexe scolaire Belles Rives de Kraké lors de la visite conjointe de terrain des chefs d’agences du Système des Nations-Unies.

Le Représentant Résident du PAM au Bénin Guy Adoua sert une élève le 18 juin dans une classe du CS Belles Rives de Kraké. Photo: Jonas H.

Le lavage des mains était certes un geste d’hygiène intégrée à l’offre de repas aux enfants à l’école mais les réalités liées au corona virus rendent cette activité plus indispensable. C’est un geste prioritaire et régulier que tout citoyen doit suivre en plus d’observer le port de masque et la distanciation sociale d’un mètre. L’apport du Pam en savon fait de l’école un lieu sûr pour les enfants. Le lavage régulier des mains à l’eau et au savon est un geste comportemental que l’école travaillera à inculquer aux enfants comme une obligation.

L’éducation mais aussi le système de santé…

Les actions des agences onusiennes au Bénin pour soutenir la riposte contre le Covid-19 vont au-delà du secteur de l’éducation. Elles touchent les aspects liés à la santé mais aussi l’assainissement de base en lien avec le plan de riposte du gouvernement.

Le Coordonnateur Résident du Système des Nations-Unies au Bénin Siaka Coulibaly
Le Coordonnateur Résident du SNU au Bénin Siaka Coulibaly dans une classe du CS Belles Rives de Kraké le 18 juin. Photo: Jonas H.

Avant d’atterrir Kraké, le coordonnateur du SNU et les chefs d’agences ont procédé à la remise de matériels au ministère de la santé pour une valeur estimée à 199 millions de francs CFA. Il s’agit d’une remise « symbolique des équipements composés essentiellement du matériel de protection du personnel soignant, pour le centre de traitement du COVID-19 dans les départements du Borgou et l’Alibori, et d’autres équipements sanitaires pour les centres de santé en accompagnement aux actions du Gouvernement. Ces équipements comprennent également 4 tentes de types Wiikhall » a expliqué Siaka Coulibaly, le Coordonnateur Résident du Système des Nations-Unies au Bénin.

Ces accompagnements du SNU s’inscrivent dans une perspective de court, moyen et long terme en lien avec le cadre global, de la réponse socioéconomique immédiate des Nations Unies, adopté par le Secrétariat Général des Nations Unies mais aussi avec le Cadre de Coopération des Nations Unies au Bénin 2019-2023.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
17 + 3 =