La plateforme Demwazèl Haïti officiellement lancée

La plateforme Demwazèl est officiellement lancée ce 11 janvier 2020 pour être la voix des filles marginalisées en Haïti. Les membres ont présenté l’organisation samedi aux jeunes dans les locaux du Complexe Trois 27 à Delma (Haïti).

Une vue de la salle pendant la cérémonie de lancement de Demwazèl ce 11 janvier 2020. Photo : Taris Fotografi

La plateforme Demwazèl est entrée dans l’histoire de l’Haïti et se positionne comme l’interlocutrice naturelle des filles marginalisées, victimes de violences sous diverses formes qui vivent la douleur en silence et parfois sous anonymat. « Cette structure que je vous invite désormais à suivre de près les différentes actions que nous menons sur terrain, est la réponse des cris de toutes les marginalisées et discriminées de la société; Demwazèl est désormais la voix des sans voix » a lancé Marcna Andy Pierre, la fondatrice de la plateforme Demwazèl lors du lancement officiel.

Face aux violences faites aux filles et aux atteintes à la dignité de la femme, il faudra briser le silence, dénoncer et demander justice pour chaque victime. C’est le combat dans lequel s’inscrit la plateforme Demwazèl. « A chaque sonnette d’alarme la structure sera à leur disposition pour un accompagnement jusqu’à la réparation du préjudice causé » s’est engagée l’activiste Marcna Andy Pierre au cours de son adresse à la jeunesse haïtienne. « Je suis très persuadée qu’ensemble nous aideront beaucoup de jeunes filles à migrer du silence à la dénonciation et aussi à toute la population surtout aux hommes de comprendre que chaque jeune fille est une promesse pour l’avenir » conclut-elle.

Marcna Andy Pierre, fondatrice de la plateforme Demwazèl. Photo: Taris Fotografi

Dans sa démarche, la plateforme Demwazèl Haïti vise à impacter, aider, influencer les filles adolescentes (10-17 ans). Elle vise également à promouvoir la création des centres de remise à niveau, d’alphabétisation, des ateliers d’apprentissage des métiers en appliquant les techniques et technologies disponibles. L’idée est de favoriser l’intégration des jeunes femmes marginalisées dans la société tout en leur offrant une nouvelle opportunité de repartir sur la réalisation de leurs rêves et d’être actrices du changement. C’est d’ailleurs la philosophie du slogan de la plateforme Donnons du Zèle à nos ELLES.

En Haïti ou ailleurs dans le monde, la lutte contre les violences faites aux filles, aux femmes ou basées sur le genre est une problématique mondiale sur laquelle la communauté internationale reste en alerte. Lutter contre les stéréotypes basées sur le genre, les inégalités entre fille-garçon, homme-femme et vaincre toutes formes de marginalisation basée sur le sexe est une mission universelle.

Marcna Andy Pierre à l’extrême gauche et l’ensemble de son équipe. Photo: Taris Fotografi

C’est la mission dans laquelle s’engage Demwazèl, une organisation née de la rencontre entre cinq jeunes femmes dévouées à la cause féminine. L’activisme de la fondatrice Marcna Andy Pierre sur les questions du respect des droits des filles fait d’elle l’une des femmes inspirantes de la jeunesse haïtienne. Elle est d’ailleurs finaliste de la 2e édition du concours international « Femmes noires inspirantes » conduite par Africa Mondo et sera au Bénin en février prochain.

L’équipe de Demwazèl Haïti

  • Marcna Andy Pierre, fondatrice de la plateforme Demwazèl.
  • Annie Thamar Garcon, Co-fondatrice, responsable de programme et partenariats
  • Stéphanie Boucher, Co-fondatrice, responsable des relations publiques
  • Marie Nerlyne Morel, Co-fondatrice, responsable de Fundraising
  • Johanne Elima Chachoute, Co-fondatrice, responsable de la communication

Pour visiter le site Web de la plateforme Demwazèl consultez http://demwazel.org/
Ou les suivre sur facebook à @demwazelht

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
17 − 14 =