Le PAM engage les radios communautaires à la cause des cantines scolaires au Bénin

Des responsables d’une quinzaine de radios communautaires venus de tous les départements sont mobilisés lundi à Miracle Hôtel de Bohicon pour échanger autour de leur contribution à la mise en œuvre du Plan stratégique pays du Programme alimentaire mondial (Pam) au Bénin.

Guy Adoua (PAM/Bénin) appelle à la fédération de tous les acteurs autour des cantines scolaires. Photo: Jonas Hounmanou (Nithel Touch)

L’idée est de permettre aux radios communautaires de comprendre et de s’approprier le fonctionnement, l’importance et le bénéfice des cantines scolaires pour les enfants et surtout le rôle que joue le Programme alimentaire mondial (Pam/Bénin) au côté du gouvernement pour la mise en œuvre du Programme national de l’alimentation scolaire intégré (Pnasi), programme au centre de toutes les actions du Pam pour les cinq prochaines années au Bénin.

En retour, les radios devraient contribuer à l’appropriation du rôle des cantines scolaires par les communautés afin de susciter leurs implications réelles dans la mise en œuvre de toutes les activités liées au programme. Déjà ancrées dans le quotidien des populations comme principales source d’information, les radios communautaires ont l’avantage de la diversité des langues locales utilisées dans le cadre de leurs émissions. Une opportunité que compte saisir le Pam pour s’assurer que les communautés comprennent ce qui se fait dans les écoles et comment elles doivent contribuer à sa pérennisation.

« Les radios communautaires constituent de plus en plus les meilleurs moyens d’atteindre les objectifs de développement à la base » pense la présidente de l’Union des professionnels des médias du Bénin (UPMB) Zakiath Latoundji appréciant le partenariat naissant entre les radios et le Pam. Le Directeur de l’alimentation scolaire Elisée Oussou est convaincu que « les médias contribueront à l’implication des populations dans le programmes ».

Photo de famille des participants à la rencontre PAM et Radios communautaires à Bohicon. Photo: Jonas Hounmanou (Nithel Touch)

« Cet atelier pour nous est une étape importante dans la mise en œuvre du programme de l’alimentation scolaire » a dit Guy Mesmin Adoua, Représentant Résident du Programme alimentaire mondial au Bénin justifiant que les médias ont aussi une participation à jouer dans la réussite du Programme national de l’alimentation scolaire intégré (Pnasi), véritable point d’ancrage du Plan stratégique pays du PAM pour la période 2019-2023.

Les médias et en l’occurrence les radios communautaires mobilisées pour la circonstance à Bohicon ont le rôle de communiquer, de sensibiliser, de vulgariser le programme des cantines scolaires au Bénin pour assurer son appropriation et ses bénéfices par les communautés. « Les cantines scolaires sont là pour améliorer le statut nutritionnel des enfants mais aussi pour attirer les enfants vers l’école, pour réduire les abandons des filles. Il faut que la machine fonctionne de façon à ce que les communautés saisissent le message et envoie les enfants à l’école » a expliqué Guy Adoua.

Collaboration PAM et radios communautaires : impressions de Guy Mesmin Adoua, Représentant Résident du Programme alimentaire mondial au Bénin et Zakiath Latoundji (UPMB) à suivre en vidéo.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
9 + 5 =