L’association des femmes « Gnonnou Kanhotô » lance son espace culturel à Porto-Novo

Situé à Dowa dédomè (Porto-Novo), « Migbo Village » est un espace mixte alliant activités artistiques, culturelles et agropastorales animé par l’association des femmes pour le développement artistique et touristique

Exposition de marionnettes dans une pirogue au bord d’un étang sur le site. Photo: Ferry Sossa

Le lieu est un cadre de détente, de spectacle, d’atelier de création, de galerie artisanale ouvert au public à la recherche d’un environnement de repos comparable à celui d’un village.

« Migbo Village » est en réalité un site ou se mène des activités agro pastorales mais qui offre en extra des attractions artistiques et culturelles grâce à l’association « Gnonnou Kanhotô » (autrement femmes actives), un regroupement de femmes réunies par la passion de l’art et de la culture, la détermination de militer pour l’autonomisation et l’épanouissement de la femme et de l’enfant. Leur compagnie « Gnonnou Kanhotô » qui utilise le théâtre comme moyen de sensibilisation et d’éducation sur rôle social et du potentiel de la femme en est une illustration.

Charlotte Agbahoungba, la présidente de l’AFDAT pose avec les œuvres. Photo: Ferry Sossa

Pour l’association dirigée par Charlotte Agbahoungba,  « la femme doit jouer une partition financière dans son couple. Cela nécessite une activité génératrice de revenu pour assurer une certaine indépendance financière à la femme ». C’est pour cela que l’association mène diverses activités au « Migbo village ». Des activités liées à la pisciculture, l’élevage, la décoration avec les matériaux locaux, la fabrication de marionnette, de colliers, des accessoires vestimentaires stylisés. Elle offre des possibilités de formation aux femmes intéressées par l’artisanat, les arts et la culture et l’agro business. L’inauguration d’un café-théâtre sur le site offre désormais un espace de création et de spectacle pour les artistes de la localité.

« Le village se veut être cadre de formation, de repos, de création pour les femmes et filles pour assurer leur développement social et économique » a dit  Charlotte Agbahoungba exprimant sa reconnaissance à l’artiste Béninois Fanny qui a mis à la disposition le site abritant l’espace d’exposition des œuvres créées par l’ensemble des membres de l’association des femmes pour le développement artistique et touristique (AFDAT).

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 ⁄ 5 =