JMS 2018: L'Ong Espoir de la famille mobilise la population d'Adjarra autour du dépistage Vih/Sida

En marge à la célébration de la journée mondiale de lutte contre le Sida, l’organisation renforcée par d’autres association dont Biowa est allée au contact des jeunes et femmes d’Adjarra à quelques kilomètres de la capitale Porto-Novo.

Sensibilisation sur l’existence et la réalité du Sida au Bénin, les voies de transmission, l’importance du statut sérologique, les possibilités de prise en charge, les méthodes de prévention… divers sujets étaient au cœur des échanges entre Justin Kodjo da Silvieira de l’Ong Espoir de la famille et ses interlocuteurs. Objectif : leur faire comprendre que le Sida existe toujours et qu’il est nécessaire de connaître son statut sérologique pour prendre une décision.

Les discussions étaient directement en langue locale pour faciliter la compréhension des jeunes et femmes qui ont fait le déplacement de la place publique en face de la mairie d’Adjarra. Au détour des échanges, ils se dirigent vers la table des opérations de dépistage où Mandiath Fagbémi, sage-femme et agent du Cipec à la direction départementale de la santé de l’Ouémé pique le doigt et recueille une goutte de sang sur sa bande de test Vih. « Après le pré test, nous procédons au test de dépistage » explique l’agent de santé. Les volontaires qui ont passé cette étape attendent le résultat de leur statut sérologique disponible sur place.

En bonus, des boîtes de gel (pour faciliter les rapports sexuels sans séquelle pour la femme) et des préservatifs ont été offerts pour encourager l’usage de cette méthode préventive qui a l’avantage de protéger contre les infections sexuellement transmissibles dont le Vih/Sida et les grossesses non désirées.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 + 10 =