Prof. Christine OUINSAVI : « La femme, mère de l’humanité est une guerrière de base dans le combat contre le VIH Sida »

En prélude à la célébration le 1er décembre de la journée mondiale de lutte contre le Sida, Prof. Christine OUINSAVI, ancien ministre du commerce sous le régime Yayi Boni et présidente du parti politique UFEDD-Bénin a adressé un message aux femmes du Bénin.

Le fléau que constitue le VIH sida continue de prendre de l’ampleur et nous devons rester mobilisés contre ce mal du siècle.

Chers frères et sœurs, bien que la lutte soit quotidienne, le 1er décembre est par convention la date retenue pour nous remémorer la gravité ou la dangerosité des dégâts causés du fait de l’expansion de cette maladie. Il ne sera donc pas superflu de rappeler les quatre manières par lesquelles le VIH peut se transmettre d’une personne à l’autre :

  • par du sang ou des produits sanguins contaminés
  • par des aiguilles, des seringues ou autres matériels d’injection contaminés
  • par l’échange de fluides corporels, notamment pendant un rapport sexuel
  • au moment de la grossesse, de l’accouchement ou de l’allaitement.

Dans ce combat, la femme, mère de l’humanité se trouve être inéluctablement une guerrière « de base » qui devra prendre ses forces et son courage et user de tous les moyens pour l’atteinte de l’objectif  « Zéro nouvelle infection due au VIH« .

De même elle devra épandre sa douceur et son amour dans la société pour l’atteinte de l’objectif « zéro discrimination liée au sida »

La sensibilisation reste de mise et se trouve au cœur de ce combat. Aucune maladie encore moins le Sida ne saura être un sujet tabou.

Le sujet devra être débattu dans toute instance (les écoles, les maisons, les lieux de culte et de prière, les marchés et lors des réunions de toutes sortes) pour réduire la stigmatisation des porteurs du virus, favoriser leur acceptation dans la société, tout acte qui contribuerait à combattre les résistances qu’oppose toute personne au dépistage et par ricochet toute mort silencieuse.

Toi fille, toi femme prends tes responsabilités pour sauver efficacement l’humanité, fruit de tes entrailles. Bats-toi pour l’instruction de tes enfants, leur éducation sexuelle, l’adoption des bons comportements et l’acceptation des porteurs du virus. Prof. Christine OUINSAVI

C’est pourquoi je m’associe intimement aux initiatives du forum Femme d’Impact du Plateau (FIP) dont je suis membre pour poursuivre et renforcer l’implication de la femme dans la l’éducation et la sensibilisation de nos sœurs afin qu’elles aient le bon réflexe face à ce fléau qu’est l’infection due au VIH.

 

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *