Le Foyer l’Oasis outille les jeunes filles des collèges contre les grossesses précoces

Edmée Say Guidi s’adresse aux apprenants. Photo: E.Guidi

La directrice Edmée Say Guidi est allée au contact mercredi des élèves du collège d’enseignement général « Les Cocotiers » basé à Porto-Novo pour les sensibiliser sur les grossesses précoces en milieu scolaire.

Accompagnée d’une équipe de jeunes militants dans diverses organisations de jeunesse, la juriste qui a fait de la réussite scolaire des filles une préoccupation apporte sa touche directe à la campagne Tolérance Zéro au mariage précoce en cours au Bénin.

Au Ceg « Les Cocotiers », des centaines d’apprenants ont été mobilisés le temps d’une matinée pour recevoir des informations et conseils sur les questions liées à la santé de reproduction et à la sexualité.

Ce n’est plus un secret que la jeunesse scolaire du Bénin est sexuellement active et il est du devoir des autorités et des organisations comme le Foyer l’Oasis de contribuer à éduquer et encadrer les enfants sur les conséquences d’une sexualité non contrôlée.

Des élèves mobilisés pour la séance. Photo: E.Guidi

En participant à informer, éduquer et sensibiliser les jeunes filles du collège « Les Cocotiers » sur le phénomène des grossesses précoces en milieu scolaire, Edmée Guidi Say espère voir un taux de grossesse nul durant toute l’année scolaire.

Les grossesses d’adolescentes sont devenues récurrentes dans les établissements scolaires ces dernières années occasionnant une évolution du phénomène des filles-mères.

2763 cas de grossesses à l’école avaient été enregistrés au cours de l’année 2016-2017 selon le point du ministère des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle.

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *