L’association Actions Plurielles autonomise 30 filles déscolarisées à Toffo

Le projet « Promouvoir l’autonomisation de 30 filles déscolarisées, âgées de 14 à 20 ans, dans la commune de Toffo au Bénin » mis en œuvre par l’association Actions Plurielles avec l’appui de Fonds canadien d’initiative locales (FCIL), franchit une étape de plus dans son exécution. Depuis le 18 janvier dernier et ce jusqu’au 25 février, les filles sélectionnées participent à la phase pratique dudit projet, qui se déroule dans les arrondissements de Colli, de Kpomè et de Houègbo  dans la commune de Toffo.

Une phase d'exercice pratique du gari. Photo : Eustache Agboton

Une phase d’exercice pratique de préparation du gari. Photo: Eustache Agboton

Après la théorie, la phase pratique décrite comme « très importante » par le coordonnateur du projet, Gontran Mègnigbeto, permettra aux filles d’être mises en condition et de se préparer à affronter et surtout réussir leur prochaine vie entrepreneuriale.

Dans la conception du projet, cette étape a été primordiale pour nous, car c’est elle qui permettra d’atteindre les objectifs du projet. Au cours de cette phase pratique, les filles pourront approfondir les acquis de la phase théorique dans les trois domaines retenus par le projet que sont l’élevage des volailles, la transformation des fruits en jus consommables et la transformation du manioc en gari et Tapioca. Mais, le plus important, c’est que ce sera l’occasion de mesurer leur capacité à gérer une mini entreprise, faire face aux défis qui les attendent  Gontran Mègnigbeto, coordonnateur du projet.

Au cours de la même période de formation, il est prévu l’organisation dans chacun des 10 arrondissements de la commune de Toffo d’une  séance de sensibilisation sur les droits de la femme et l’importance de l’autonomisation des femmes.

Les responsables du projet entendent aussi mettre les médias à profit pour sensibiliser les populations sur le bien fondé de l’autonomisation de la femme dans le combat de la lutte contre la pauvreté au Bénin. Deux émissions radiophoniques en langue française et en langue locale sur « les droits de la femme et l’importance de  l’autonomisation de la femme«  seront réalisées et diffusées sur une radio locale de la commune de Toffo.

Comme résultat, il est attendu des filles, une entrée réussie dans le monde des affaires à la fin de leur formation. Elles pourront compter sur l’accompagnement du projet qui mettra à leur disposition du matériel de base pour le démarrage de leur activité génératrice de revenus. Les premières productions de ces jeunes femmes  seront exposées à la prochaine édition du Festival des arts, des cultures et du tourisme de Toffo (Facto) du 03 au 09 août prochain.

Cette phase pratique intervient après la phase théorique de formation tenue du 12 au 14 janvier dernier. A cette occasion, les 30 filles participantes avaient eu droit à des exposés sur des thèmes comme « L’autonomisation de la femme »  animé par Maryline Nkoa,  conseillère en autonomisation économique des femmes et des jeunes et Sara Farley,  conseillère en matière de justice entre les femmes et les hommes. Elles sont toutes venues de Oxfam Québec au Bénin.

Les jeunes femmes ont suivi aussi une communication sur « La création et la gestion d’entreprise » (tenue de la petite comptabilité et les techniques de vente) animée par Nicaise Mègnigbeto, formateur spécialisé en entrepreneuriat agricole au projet Songhaï-Bénin et Actions Plurielles.

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *