Deux femmes fonctionnaires impliquées dans les concours frauduleux de 2015

concoursSéliatou Gniré Yallou Assouma et Amsatou Rouga Johnson sont deux personnalités de la gente féminine citées dans l’affaire des concours de recrutement frauduleux au Bénin.

Ces concours concernaient le recrutement d’agents de l’Etat organisés en 2015 au profit du ministère de l’économie et des finances. Leurs noms figurent dans la liste des personnes identifiées comme « personnes étant impliquées dans cette fraude » par la commission de vérification indique le conseil des ministres en date du 7 juillet 2016.

Séliatou Gniré Yallou Assouma occupait au moment de l’organisation des concours le poste de chef du service des examens et concours professionnels.

Amsatou Rouga Johnson occupait le poste de chef du service évaluation des besoins et du suivi de l’intégration des agents nouvellement recrutés, renseigne le conseil des ministres.

Ce nombre pourrait connaitre une augmentation si des femmes faisaient partir du corps des présidents de jury qui sont tous identifiés comme ayant participé aux défaillances décelées dans l’organisation des concours incriminés.

Le conseil des ministres du 7 juillet 2016 sur la base du rapport de la commission de vérification a décidé d’annulé tous les concours de recrutement organisés au titre de l’année 2015 pour « motif de fraude et de violation des dispositions réglementaires en la matière ».

Pour les personnes identifiées comme « auteurs, co-auteurs ou complices des fraudes relevées » une procédure disciplinaire sera engagée pour sanctionner les mis en cause.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 − 10 =